NOUVELLES

Espagne: 22 suspects sont nommés dans le déraillement du train grande vitesse

25/09/2013 12:57 EDT | Actualisé 25/11/2013 05:12 EST

MADRID - Le juge qui tente de faire la lumière sur le déraillement d'un train grande vitesse qui a tué 79 personnes en Espagne a nommé comme suspects dans cette affaire 22 responsables des infrastructures ferroviaires.

Un communiqué publié par le tribunal précise que le juge Luiz Alaez a demandé à des dirigeants du transporteur Adif, et notamment aux trois derniers présidents de la société, de se présenter pour être questionnés en tant que suspects entre le 9 octobre et le 11 décembre.

Les dirigeants identifiés incluent aussi des membres du conseil d'administration et des responsables de la sécurité le long du tronçon où l'accident s'est produit, près de Saint-Jacques-de-Compostelle.

Le communiqué ajoute que ces responsables, et possiblement d'autres dirigeants d'Adif, seront traités comme des suspects pendant que le juge détermine si le tronçon était sécuritaire.

Le conducteur du train a déjà admis qu'il roulait trop vite lors de la catastrophe du 24 juillet. Il fait face à des accusations provisoires d'homicide par négligence.

PLUS:pc