NOUVELLES

Démocratie Québec veut encadrer la densification

25/09/2013 01:44 EDT | Actualisé 24/11/2013 05:12 EST

Le parti Démocratie Québec promet de mettre en place une politique de densification urbaine s'il est élu lors des élections municipales du 3 novembre.

Le chef de Démocratie Québec, David Lemelin, a fait connaître mercredi les engagements de son parti en matière d'urbanisme. Il a pris la parole devant le projet de copropriétés Sainte-Maria-Gorretti dans l'arrondissement de Charlesbourg, un projet qui a été décrié par les citoyens du secteur.

S'il est élu lors du scrutin de novembre, le parti promet de se doter d'une politique de densification élaborée de concert avec les citoyens. La politique établirait les balises pour encadrer les projets des promoteurs.

Le parti s'engage aussi à tenir compte de l'opinion des citoyens qui seraient consultés en amont des projets.

David Lemelin reproche au maire sortant d'avoir ignoré le point de vue des citoyens, même s'il a tenu 92 consultations publiques dans les 4 dernières années.

« Les consultations publiques à l'heure actuelle, c'est des shows de communication. Ils sont rodés, on dit : "on les a écoutés, on a fait des modifications", cosmétiques. L'essentiel des messages qui sont véhiculés dans les consultations publiques ne passe pas la rampe et ça, c'est dommage, c'est inacceptable », affirme M. Lemelin.

Questionné à ce sujet, le maire sortant Régis Labeaume réplique qu'aucune administration n'a tenu plus de consultations que la sienne. « Je m'excuse, mais il n'y a pas un lieu au Québec et peut-être au pays où la capacité de faire valoir son point existe plus qu'à Québec. Alors, ça fait six ans que je l'entends, on est dans la fable urbaine », déclare Régis Labeaume.

Le parti Démocratie Québec souhaite par ailleurs protéger les sites patrimoniaux et soustraire les milieux naturels, terres agricoles, boisés urbains et milieux humides au développement urbain.

La revitalisation des rues principales des quartiers est aussi du nombre des engagements pris par le parti mercredi matin.

Le financement pour ces projets serait prévu au sein du Programme triennal d'immobilisation 2015-2017.

PLUS:rc