NOUVELLES

Viol collectif et condamnations à mort en Inde: revision judiciaire

24/09/2013 05:17 EDT | Actualisé 24/11/2013 05:12 EST

NEW DELHI - Un tribunal de l'Inde réexamine la cause des quatre hommes reconnus coupables, il y a près de deux semaines, du viol collectif et du meurtre d'une jeune femme en décembre dernier, à New Delhi. Ils ont ensuite été condamnés à mort.

En Inde, la Haute Cour passe en revue chaque procès ayant pris fin par une condamnation à la peine capitale. Cette étape peut durer plusieurs mois.

Ce mardi, les avocats des quatre condamnés ont fait valoir des arguments visant à faire renverser les verdicts de culpabilité. Les avocats de la poursuite s'adresseront à leur tour au tribunal mercredi.

Dans ce cas de viol collectif qui a défrayé les manchettes, la jeune femme et un ami étaient montés à bord d'un autobus avec les accusés en décembre dernier, avant d'être attaqués.

L'ami en question avait été rossé et les agresseurs avaient, chacun leur tour, violé la victime. Ils l'avaient également pénétrée avec une barre de fer, lui causant de très graves blessures auxquelles elle avait succombé quelques jours plus tard.

Un autre suspect s'est apparemment suicidé en prison et un sixième, qui était mineur au moment de l'agression, a déjà écopé de trois ans d'emprisonnement, soit la peine maximale.

Entre 100 et 150 personnes sont condamnées à mort en Inde chaque année, mais la vaste majorité de ces sentences sont commuées en peines de prison à vie. Seulement deux personnes ont été exécutées depuis 2004.

PLUS:pc