NOUVELLES

Une chanson écrite par Bertrand Cantat et Wajdi Mouawad sort lundi

24/09/2013 11:46 EDT | Actualisé 24/11/2013 05:12 EST

PARIS - L'ex-chanteur de Noir Désir, Bertrand Cantat, lance lundi «Droit de soleil», une nouvelle chanson, coécrite avec l'auteur, metteur en scène et comédien libano-québécois Wajdi Mouawad.

Cette chanson signe le grand retour de Cantat sur la scène musicale. Écrite au Liban, précise-t-on, elle marque aussi une nouvelle collaboration entre les deux hommes, deux ans après l'intense polémique soulevée (au Québec surtout) par le choix du metteur en scène de confier au chanteur le rôle du choeur dans sa trilogie «Des femmes», inspirée de Sophocle.

La chanson ne paraîtra pas sous le nom de Bertrand Cantat, condamné à huit ans de prison pour la mort de sa compagne, l'actrice Marie Trintignant, mais sous celui de «Détroit», un duo formé avec le bassiste Pascal Humbert. Le «single» sera en vente sur les plates-formes musicales. Il sera également mis à disposition des radios, indique-t-on. Une vidéo doit paraître simultanément sur Internet.

«Droit dans le soleil» figurera sur un album de dix titres intitulé «Horizons». La sortie du disque avait initialement été annoncée pour le 25 novembre. On pouvait difficilement choisir un plus mauvais moment, cette date coïncidant avec la Journée internationale pour l'élimination de la violence à l'égard des femmes. Devant cette fâcheuse coïncidence, Barclay-Universal a devancé la parution au 18 novembre, «afin de ne pas alimenter de polémiques».

Bertrand Cantat ne s'est jamais exprimé dans les médias depuis le drame de Vilnius, mais la maison de disque indique qu'il sortira de son silence pour défendre ce disque.

La radio Europe 1 a affirmé de son côté que l'ancien leader de Noir désir évoque ses années de prison sur un des titres d'«Horizons» mais qu'il ne fait aucune allusion à la mort de Marie Trintignant. Olivier Caillart, le directeur général de Barclay-Universal, n'a pas confirmé cette information, mais il a indiqué à l'AFP que certains textes de Cantat étaient «inspirés de son expérience personnelle et de sa vie».

PLUS:pc