NOUVELLES

Un séisme de magnitude 7,7 secoue le Pakistan, faisant au moins 39 morts

24/09/2013 08:34 EDT | Actualisé 24/11/2013 05:12 EST

KARACHI, Pakistan - Des milliers de Pakistanais ont pris d'assaut les rues, priant pour leur vie, mardi, alors qu'un puissant séisme a touché un secteur reculé du sud-ouest, tuant au moins 39 personnes et créant possiblement une petite île au large des côtes.

L'armée pakistanaise a annoncé qu'elle envoyait des soldats et des hélicoptères dans le district d'Awaran de la province du Baloutchistan, lieu de la secousse, ainsi que dans la région voisine de Khuzdar.

Des responsables locaux ont indiqué tard mardi qu'ils dépêchaient des médecins sur les lieux, envoyaient de la nourriture et 1000 tentes pour les gens n'ayant plus de toits alors que des répliques continuaient de frapper la région.

La majorité des victimes ont été écrasées sous leurs maisons. Un responsable local des opérations de secours a prévenu que le bilan risque de s'alourdir.

La secousse a été ressentie jusqu'à Karachi, la plus grande ville du pays. Les habitants se sont précipités dans les rues et des images diffusées à la télévision montraient des lampes se balançant pendant que la terre tremblait. Certaines scènes de panique se sont aussi produites à Quetta, la province du Baloutchistan.

Le météorologiste en chef du Pakistan et le U.S. Geological Survey des États-Unis ont établi la magnitude à 7,7.

La province du Baloutchistan est la plus grande du Pakistan, mais aussi la moins peuplée. Le secteur est fréquemment secoué par des tremblements de terre.

Un séisme de magnitude 7,8 avait fait 35 victimes dans la même région en avril.

Les autorités du Pakistan étudiaient la possibilité que le séisme ait été assez puissant pour soulever des masses de terre et constituer une nouvelle île.

Des témoins ont indiqué avoir vu une petite île apparaître au large des côtes du port de Gwadar après le séisme, a affirmé le directeur général de l'agence météorologique pakistanaise, Arif Mahmood.

PLUS:pc