NOUVELLES

Les ventes au détail ont rebondi en juillet et renversé le déclin de juin

24/09/2013 08:55 EDT | Actualisé 24/11/2013 05:12 EST

OTTAWA - Les ventes au détail ont progressé en juillet après avoir déçu le mois précédent, ce qui laisse croire que les consommateurs se sentent plus confiants et que la reprise économique reste sur la bonne voie.

«Avec toutes les principales données mensuelles maintenant dévoilées, il semble que l'économie canadienne a vraiment rebondi en juillet», a observé Robert Kavcic, économiste principal à la Banque de Montréal.

Les ventes étaient «un peu plus faibles que prévu» en ce qui a trait aux volumes, «mais combinées avec les solides données mensuelles sur la fabrication et le commerce de gros, le résultat est suffisant pour permettre au produit intérieur brut réel d'effectuer un rebond d'environ 0,5 pour cent en juillet», a-t-il expliqué.

Les ventes au détail ont progressé de 0,6 pour cent en juillet pour totaliser 40,3 milliards $, a annoncé mardi Statistique Canada.

Cette croissance était en partie attribuable à de plus fortes ventes dans les stations-service, mais des gains ont été observés dans huit des 11 sous-secteurs étudiés, ce qui représente 52 pour cent du total des ventes au détail de juillet.

Les ventes des stations-service ont avancé de 3,2 pour cent en raison de la hausse du prix de l'essence à la pompe et de plus forts volumes de ventes, tandis que les secteurs des vêtements et des marchandises diverses ont aussi réalisé des gains. Les ventes des concessionnaires de véhicules et de pièces automobiles ont cependant diminué pour la première fois depuis décembre 2012.

Les magasins d'alimentation et les boutiques de produits électroniques ont aussi affiché des reculs.

Les ventes suivent une tendance à la hausse depuis le début de 2013, a indiqué l'agence fédérale. Exprimées en volume, les ventes au détail ont augmenté de 0,5 pour cent en juillet, ce qui représente une quatrième hausse en cinq mois.

Les gains ont été généralisés et plus importants que prévu, a affirmé l'économiste Emanuella Enenajor, de la Banque CIBC, dans une note aux clients.

«Avec l'économie qui revient à la vie après la forte baisse de l'activité en juin, il n'est pas étonnant de voir les consommateurs de retour dans les magasins», a-t-elle indiqué.

L'Ontario et au Québec ont enregistré les meilleurs résultats, tandis que la faible augmentation de 0,1 pour cent réalisée en Alberta laisse croire que le redressement subséquent aux inondations de cet été à Calgary n'a pas été aussi important que prévu, a indiqué Mme Enenajor.

La progression des ventes en Ontario et au Québec — les deux provinces canadiennes les plus populeuses — fait suite à de faibles résultats au mois de juin.

«Les ventes ont été variables ces derniers mois, en partie à cause des sérieuses inondations en Alberta et d'une grève de la construction au Québec qui semblent avoir perturbé l'activité en juin», a indiqué Nathan Janzen, analyste chez RBC.

Mais la reprise opérée en juillet — qui s'ajoute aux données positives sur les ventes des grossistes et la performance du secteur de la fabrication, ainsi qu'à la fin de la grève de la construction — laisse croire que les dépenses des consommateurs croîtront «à un niveau respectable de près de deux pour cent au troisième trimestre», a-t-il ajouté.

PLUS:pc