NOUVELLES

Le Périscope veut susciter la discussion

24/09/2013 04:37 EDT | Actualisé 23/11/2013 05:12 EST

Le Théâtre Périscope lance son début de saison avec une campagne publicitaire sous forme de boutades affichées notamment dans les autobus de Québec.

Trois phrases : « Le théâtre c'est pour les snobs », « Le théâtre c'est pour les intellos » et « Le théâtre c'est pour les riches », accompagnées du slogan « Il faut s'ouvrir », seront diffusées dans le blogue du théâtre, dans certains médias et dans les autobus.

Le coordonnateur artistique du Périscope, Frédéric Dubois, espère que la campagne publicitaire contribuera à ouvrir la discussion et à faire tomber certains préjugés. « On utilise le message contraire pour dire : "C'est pas vrai. C'est pour tout le monde". Le théâtre, c'est un lieu public, une arène, un espace qui est là pour le public, le dialogue, le citoyen, pour la société, qui parle de la société, mais d'une autre manière" », fait-il valoir.

Selon Frédéric Dubois, le théâtre à Québec se porte bien, mais il pourrait se porter encore mieux.

« Il y a certainement toute une tranche de la population qu'on sait qui est intéressée et à qui il manque juste un petit coup de pouce pour que finalement, ils décident de venir et nous, c'est là-dessus qu'on veut jouer, c'est d'abattre les préjugés et d'ouvrir le dialogue », affirme Frédéric Dubois.

Le Théâtre Périscope invite les citoyens à poursuivre la discussion à travers son blogue. Une soirée ouverte au public sera par ailleurs organisée à la fin du mois d'octobre.

PLUS:rc