NOUVELLES

Affaire Ashley Smith: le témoignage d'une ex-directrice de pénitencier annulé

24/09/2013 11:11 EDT | Actualisé 24/11/2013 05:12 EST

TORONTO - Une ancienne directrice de l'Établissement pour femmes Grand Valley, en Ontario, n'aura pas à témoigner à l'enquête publique sur la mort d'Ashley Smith survenue dans l'institution qu'elle dirigeait, en 2007.

Cette ancienne directrice, Brinda Wilson-Demuth, qui devait comparaître ce mardi, à Toronto, est malade et les avocats ont décidé de l'exempter de devoir se présenter.

Des témoins ayant précédemment défilé à l'enquête sur la mort tragique en détention de la jeune femme de Moncton ont affirmé que Brinda Wilson-Demuth avait déjà modifié des archives afin d'éviter de devoir s'expliquer devant des supérieurs.

Une autre ancienne membre de la direction du pénitencier, Joanna Pauline, devrait témoigner mercredi.<

Ashley Smith, qui avait tendance à s'automutiler, est morte étouffée à l'âge de 19 ans dans sa cellule en isolement, en octobre 2007. Le drame s'est produit pendant que des gardiens l'observaient.

PLUS:pc