NOUVELLES

Un vendeur de souliers de Toronto condamné à mort en Iran est libéré

23/09/2013 09:44 EDT | Actualisé 23/11/2013 05:12 EST

TORONTO - La femme d'un Canado-Iranien qui était condamné à mort à Téhéran affirme que son conjoint a été relâché.

L'époux d'Antonella Mega, Hamid Ghassemi-Shall, se trouvait dans une geôle iranienne depuis son arrestation, en 2008, et son procès pour espionnage.

Il a été condamné à mort en 2009 et une cour iranienne a par la suite rejeté un appel.

M. Ghassemi-Shall a émigré de l'Iran après la révolution de 1979.

Ce vendeur de chaussures de Toronto est revenu plusieurs fois en terre natale pour visiter sa famille, le tout sans incident, jusqu'à son arrestation en 2008.

Mme Mega a dit lundi soir avoir parlé avec son époux à la suite de sa libération, mais qu'elle ne savait pas quand il quitterait la République islamique.

«Je lui ai parlé très brièvement et il est simplement heureux d'avoir été libéré», a-t-elle dit.

PLUS:pc