NOUVELLES

Un travailleur de la construction dans un état critique après avoir été enseveli

23/09/2013 02:56 EDT | Actualisé 23/11/2013 05:12 EST

MONTRÉAL - Un travailleur de la construction de 34 ans se trouve dans un état critique après avoir été enseveli sous un amas de terre et de bois, lundi à Montréal.

Aux environs de 10 h 20, un mur de soutènement a cédé derrière une résidence du chemin Delavigne à Westmount où se déroulaient des travaux de construction et d'excavation.

C'est alors que des débris de construction ont enseveli le travailleur de Forage Saint-Eustache, qui avait été embauché à contrat par le propriétaire de la résidence.

Le chef des opérations à Urgences-santé, Marc-André Gagnon, indique que des collègues sont parvenus à l'extirper environ une minute après l'affaissement et que l'homme était toujours conscient à l'arrivée des secours.

Une porte-parole de la Commission de la santé et de la sécurité du travail (CSST), Fanny Geoffrion, rappelle que légalement, c'est le maître d'oeuvre qui est responsable de la sécurité des lieux de travail, en l'occurrence ici le propriétaire de la maison.

Un mur de protection avait été construit afin de soutenir les parois de la tranchée, indique-t-elle, mais celui-ci a cédé lors de l'effondrement.

L'enquête menée par la CSST veillera donc à déterminer si ce mur de protection répondait aux normes, si les plans d'ingénieur ont été bien conçus et si les méthodes de travail étaient sécuritaires.

Un rapport devrait être déposé dans environ six mois.

PLUS:pc