NOUVELLES

Suède: la police a constitué illégalement un registre sur les Roms

23/09/2013 11:34 EDT | Actualisé 23/11/2013 05:12 EST

STOCKHOLM - La police suédoise fait l'objet de sévères critiques pour avoir constitué un registre secret et illégal des noms de plus de 4000 Roms, dont des enfants.

Des politiciens ont exprimé leur consternation face à une telle liste, dont l'existence a été confirmée par la police lundi après qu'un quotidien eut dévoilé l'affaire. La Suède a d'ordinaire une réputation d'excellence en matière de respect des droits de la personne, de l'égalité ethnique et de l'adhésion à l'État de droit.

Le président du comité parlementaire de la justice, Morgan Johansson, a qualifié la liste «d'illégale», rappelant que la constitution suédoise interdisait l'enregistrement d'individus basé sur leur origine ethnique.

Le plus haut dignitaire du service de police, Bengt Svenson, a appelé à la tenue d'une rencontre mercredi avec tous les chefs de police régionaux du pays.

On ignore encore les raisons exactes de l'existence de ce registre. Selon ce qu'ont rapporté des médias, le document a été compilé par la police du district de Skane, dans le sud de la Suède, bien que tous les services policiers du pays y avaient accès.

PLUS:pc