DIVERTISSEMENT

Une membre du groupe punk russe Pussy Riot fait la grève de la faim

23/09/2013 10:26 EDT | Actualisé 23/11/2013 05:12 EST
Getty
One of the jailed members of the all-girl punk band 'Pussy Riot,' Nadezhda Tolokonnikova, looks on while sitting in a glass-walled cage in a court in Moscow, on October 10, 2012. A Moscow court heard today the appeal of feminist punks Pussy Riot against their two-year prison camp sentence, days after President Vladimir Putin appeared to give his blessing to the verdict. AFP PHOTO / NATALIA KOLESNIKOVA (Photo credit should read NATALIA KOLESNIKOVA/AFP/GettyImages)

MOSCOU - L'une des membres incarcérées du groupe punk russe Pussy Riot a annoncé qu'elle entamait une grève de la faim pour dénoncer ses conditions de travail difficiles et les menaces qu'elle a reçues.

Nadezhda Tolokonnikova purge une peine de deux ans de prison pour «hooliganisme». Avec deux autres membres du groupe, elle avait été arrêtée en 2012 lorsque Pussy Riot a offert une brève prestation non autorisée dans une cathédrale de Moscou, tenant des propos critiquant Vladimir Poutine.

Dans une lettre publiée lundi sur le blogue du groupe, Tolokonnikova affirme que les détenues de sa prison sont forcées de travailler jusqu'à 17 heures par jour dans un atelier de confection d'uniformes de police.

Elle indique aussi que le directeur adjoint de la prison l'a menacée le mois dernier, en lui disant que «les choses n'iront jamais mal pour (elle) puisque le mal n'existe pas dans la prochaine vie».

INOLTRE SU HUFFPOST

Le procès des Pussy Riot