NOUVELLES

Métro de Toronto : 660 millions $ d'Ottawa

23/09/2013 07:07 EDT | Actualisé 23/11/2013 05:12 EST

Le ministre fédéral des Finances, Jim Flaherty, a précisé lundi matin qu'Ottawa financerait environ le quart du coût du prolongement du métro de Toronto.

L'investissement fédéral se chiffre à 660 millions de dollars.

Le ministre Flaherty a dit qu'il s'agissait d'une « bonne journée » pour la région torontoise et le pays, après des mois de tergiversations.

Le ministre Flaherty a aussi confirmé à nouveau, lundi, qu'Ottawa injecterait jusqu'à 333 millions de dollars pour la construction d'une ligne de train léger le long de l'avenue Sheppard, un projet annoncé en 2009 qui n'a toujours pas été réalisé. 

M. Flaherty n'a pas voulu se mouiller quant à la possibilité de financer également le prolongement du métro de Montréal. « Si la question nous est posée, nous allons répondre », a-t-il affirmé.

Victoire pour le maire

Le maire de Toronto, Rob Ford, était tout sourire lui aussi, remerciant les conservateurs à de multiples reprises durant le point de presse pour une annonce « historique »

Pour le maire, qui est un bon ami du ministre Flaherty, l'investissement fédéral est aussi une bouée de sauvetage politique, alors qu'il fera face à l'électorat l'an prochain. Son adversaire pressentie et veuve de Jack Layton, Olivia Chow, dominait jusqu'à maintenant dans les intentions de vote.

De son côté, la première ministre ontarienne Kathleen Wynne s'était félicitée de ce développement avant même l'annonce du fédéral.

La première ministre Wynne a invité à nouveau le fédéral à s'impliquer davantage dans le financement du transport en commun au pays à l'avenir, affirmant qu'il fallait y avoir une approche « systémique ».

Dimanche, le premier ministre canadien Stephen Harper s'était servi de ce qui devait être une séance de photos avec le maire de Toronto pour annoncer que son gouvernement délierait les cordons de la bourse et financerait en partie le prolongement du métro de Toronto, mais sans en préciser la somme. « Je pense que c'est une bonne nouvelle pour les usagers de Toronto, qui continuent de faire face aux défis d'un réseau saturé », a dit M. Harper. 

Un projet coûteux

En juillet dernier, le conseil municipal de Toronto avait appuyé l'idée de prolonger le métro à l'est, pour remplacer le Scarborough RT, plutôt que d'y construire une ligne de train léger. Le hic : le financement de plus de 1,5 milliard de dollars déjà consenti par la province pour un train léger était insuffisant pour un métro et ses tunnels, plus coûteux.

Le gouvernement libéral ontarien refusait de donner un cent de plus, accusant les conservateurs à Ottawa de ne pas faire leur part. 

Le conseil municipal et le maire Rob Ford avaient accepté d'imposer une surcharge de l'impôt foncier pour aider à financer le prolongement du métro, mais ils demandaient aussi à Ottawa de fournir de 400 millions à 600 millions.

PLUS:rc