NOUVELLES

MacArthur espère ajouter de la profondeur à l'offensive des Sénateurs

23/09/2013 06:49 EDT | Actualisé 23/11/2013 05:12 EST

OTTAWA - Puisque la saison morte a été plutôt tumultueuse chez les Sénateurs d'Ottawa, l'embauche de l'attaquant Clarke MacArthur en tant que joueur autonome est plutôt passé sous le radar.

MacArthur, qui a disputé les trois dernières saisons avec les Maple Leafs de Toronto, vient ajouter de l'expérience et un peu d'offensive au sein du deuxième trio de l'équipe, qui devra se passer du talent et du leadership de Daniel Alfredsson.

Alfredsson a quitté les Sénateurs afin de rejoindre les rangs des Red Wings de Detroit, ce qui a créé un énorme trou dans la formation des Sénateurs. MacArthur, qui a accepté une offre de deux saisons et 6,5 millions $ US, a déclaré qu'il n'avait pas l'intention de tenter de remplacer Alfredsson. Il espère simplement développer une belle chimie avec Kyle Turris et un ailier droit dont on ne connait pas encore l'identité et contribuer offensivement.

Lorsque les Sénateurs ont embauché l'ancien choix de troisième tour des Sabres de Buffalo, ils ont dit qu'il croyait que MacArthur avait le potentiel de marquer entre 15 et 20 buts.

Même s'il ne veut pas faire une prédiction, MacArthur a admis qu'il aimerait rien de plus que de retrouver sa touche autour du filet qui lui a permis de connaître deux saisons consécutives d'au moins 20 buts.

«Lors de mes deux premières saisons à Toronto, j'ai marqué 20 buts et je souhaite revenir vers ce style de jeu, a-t-il dit. C'est bien d'avoir une chance de jouer avec (Turris). Il semble être un excellent joueur complet et je suis content d'avoir une occasion de jouer avec lui.»

MacArthur totalise 93 buts et 120 aides en 403 matchs dans la LNH avec les Sabres, les Thrashers d'Atlanta et les Maple Leafs.

Turris et MacArthur travaillent très fort afin de développer une belle complicité et, jusqu'ici, ça semble fonctionner.

«Nous passons beaucoup de temps sur la glace ensemble afin de comprendre comment chacun fonctionne, a expliqué Turris. Nous sommes certainement en train de développer une belle chimie. Il est un excellent joueur. Il a une bonne vitesse et un bon tir et ce qui est encore mieux, c'est qu'il comprend très bien ce qui se passe sur la glace, ce qui se développe, et c'est le genre de qualité que je recherche dans un compagnon de trio.»

Puisque la pression se retrouve surtout sur le premier trio des Sénateurs, composé de Milan Michalek, Jason Spezza et Bobby Ryan, Turris croit que MacArthur et lui auront l'occasion de contribuer dans un rôle un peu secondaire.

«Ils vont avoir beaucoup de pression sur les épaules et ils seront bien sûr un des meilleurs trios du circuit, a mentionné Turris. Nous voulons leur alléger la tâche. Nous voulons marquer des buts et faire notre part des choses.»

PLUS:pc