NOUVELLES

Les Expos de 1994 seront de la fête lors des matchs Blues Jays-Mets à Montréal

23/09/2013 10:01 EDT | Actualisé 23/11/2013 05:12 EST
PC

MONTRÉAL - L'édition 1994 des Expos de Montréal sera de la fête lorsque les Blue Jays de Toronto et les Mets de New York disputeront deux matchs de la Ligue des pamplemousses au Stade olympique, les 28 et 29 mars prochains.

L'ex-gérant des Expos Felipe Alou a confirmé l'information à La Presse Canadienne. Le groupe evenko et le Projet Baseball Montréal de Warren Cromartie, partenaires de cet événement qui réunira les membres des Expos de 1994, l'annonceront en conférence de presse, mardi matin, à Montréal.

Projet Baseball Montréal profitera également de l'occasion pour dévoiler certains résultats de l'étude de faisabilité commandée par la Chambre de commerce du Montréal métropolitain en mars dernier.

Alou ignore encore la façon dont l'équipe de 1994 sera mise à contribution.

«Je ne sais pas exactement ce qu'ils attendent de nous, a-t-il dit lorsque rejoint à sa résidence de Miami au cours du week-end. Warren m'a dit qu'il me recontacterait à la fin de la saison, mais je lui ai déjà dit que j'allais tenter de me libérer plus tôt (du camp des Giants de San Francisco) afin de venir à Montréal. C'est la fin du camp, ça ne devrait pas être bien difficile pour moi.»

Un autre joueur de la formation de 1994 a reconnu qu'il avait été contacté pour prendre part aux festivités. Il a toutefois préféré que son identité ne soit pas révélée.

«Je sais que Warren et son groupe sont affairés à contacter les autres membres de cette équipe, mais je ne sais pas à qui ils ont parlé», a admis Alou.

Lors de l'annonce de ces deux matchs de la Ligue des pamplemousses, plus tôt ce mois-ci, evenko et les Blue Jays avaient évoqué le désir de faire de cette semaine un «festival» du baseball. Assurément, la présence des Expos de 1994 ne nuira pas à la vente de billets, dont plus de 40 000 avaient trouvé preneur ce week-end.

Le Stade olympique pourra accueillir quelque 46 000 personnes pour chacune des deux rencontres, mais la Régie des installations olympiques assure que, en configuration baseball, le Stade peut contenir 56 000 spectateurs.

Alou, âgé de 78 ans, qui est aujourd'hui dépisteur pour les Giants, a dirigé les Expos de 1992 à 2001, conservant un dossier de 691-717 pour une moyenne de ,491. Il a aussi dirigé les Giants de 2003 à 2006, remportant 342 matchs contre 304 revers. Il croit toujours possible le retour du Baseball majeur à Montréal, mais à certaines conditions.

«J'ai toujours dit que Montréal était une bonne ville pour le Baseball majeur et mon opinion n'a pas changé. Il y a eu des rumeurs au sujet d'une équipe des ligues mineures, mais je n'y crois pas: Montréal est une ville des majeures au hockey, alors elle peut être une ville des majeures au baseball.

«Mais je ne crois pas qu'il y ait une seule ville qui ait eu une équipe du Baseball majeur pendant 34 ans sans que ne soit construit un stade au centre-ville dédié au baseball. Même les équipes qui sont demeurées dans la même ville ont déménagé au centre-ville au cours des dernières années. Nous, nous n'avons jamais eu de stade.

«Les partisans montréalais ont été fantastiques de suivre l'équipe au parc Jarry (ndlr: Alou y a évolué pendant 19 matchs, en 1973) et au Stade olympique, mais on ne leur a jamais permis de vivre le Baseball majeur dans un stade du Baseball majeur.»

Quand on lui a rapporté qu'au moins un candidat à l'élection à la mairie de Montréal était favorable au retour du Baseball majeur, Alou a plutôt laissé entendre que c'est à la construction d'un nouveau stade qu'il faut s'attaquer.

«Si Montréal obtient une équipe mais qu'elle n'a pas de stade, c'est voué à l'échec. Il ne faut pas commettre les mêmes erreurs que par le passé.»

Pour Alou, il n'est pas nécessaire que le propriétaire d'une éventuelle concession soit Québécois.

«Il pourrait très bien provenir de l'extérieur de la province. La langue du baseball, ce n'est pas l'anglais ou le français, c'est le baseball. Regardez les Angels (de Los Angeles): leur propriétaire, (Arte) Moreno, est Mexicain, mais il s'est entouré de talents locaux pour gérer l'équipe. Ça pourrait être le cas à Montréal.»

Les joueurs du Baseball majeur ont déclenché une grève le 12 août 1994, le huitième conflit de travail de l'histoire du circuit, principalement en raison de la volonté des propriétaires d'imposer un plafond salarial, rejeté par les joueurs. À cette date, les Expos étaient la meilleure équipe du baseball, en vertu d'une fiche de 74-40. Les Yankees de New York détenaient la meilleure fiche dans l'Américaine, à 74-43.

Plusieurs experts voyaient les Expos et les Yankees s'affronter en Série mondiale. Même les propriétaires des Expos y croyaient à l'époque: les billets pour la Série mondiale étaient déjà imprimés. Quelques chanceux détiennent des planches de billets jamais utilisés.

INOLTRE SU HUFFPOST

Gary Carter (1954-2012)