NOUVELLES

Compagnies aériennes: moins bien que prévu en 2013, mieux en 2014

23/09/2013 01:21 EDT | Actualisé 23/11/2013 05:12 EST
Getty

MONTRÉAL (AFP) - La prévision de bénéfice des compagnies aériennes a été révisée en baisse de 8% pour cette année mais celle publiée lundi pour l'an prochain par l'Association internationale des transporteurs aériens (IATA) laisse entrevoir un bon cru 2014.

Pour cette année, le bénéfice des compagnies aériennes devrait être de 11,7 milliards de dollars, une prévision revue en baisse par rapport aux 12,7 milliards encore espérés en juin. L'an dernier, les compagnies aériennes dans le monde avaient dégagé un bénéfice de 7,4 milliards.

Le chiffre d'affaires des compagnies aériennes devrait atteindre 708 milliards de dollars en 2013, un niveau révisé légèrement à la baisse par rapport aux prévisions de juin (711 milliards).

Cette révision "reflète la brusque hausse du prix du pétrole associée à la crise syrienne et la croissance décevante dans plusieurs marchés émergents", a déclaré à Montréal le directeur général de l'IATA, Tony Tyler.

"La rentabilité continue sur une tendance à l'amélioration" en dépit de l'envolée du prix du pétrole dont la facture globale pour les compagnies devrait être de 213 milliards, pratiquement le tiers des coûts d'exploitation, a-t-il ajouté.

Pour le transport de passagers, l'augmentation par rapport à l'an dernier devrait être de 5% avec un total de 3,12 milliards de passagers. Selon l'IATA, le taux d'occupation des sièges atteindra un niveau record à 80,2% en moyenne dans les avions dans le monde.

Le fret reste l'ombre au tableau pour les compagnies aériennes avec un chiffre d'affaires attendu de 59 milliards, en baisse de 4,9% par rapport à l'an dernier.

Pour 2014, l'embellie pourrait venir donner aux compagnies aériennes un bénéfice de 16,4 milliards de dollars, ce qui en ferait la deuxième année la plus rentable depuis 2000 avec le record de 19,2 milliards en 2010, selon l'IATA. Le chiffre d'affaires des compagnies aérienne devrait atteindre 743 milliards l'an prochain.

Avec une charge de carburant moins importante, les compagnies pourront améliorer leur rentabilité. Avec une reprise économique plus franche, le fret devrait progresser de 3,7%, selon l'IATA.

Le directeur général Tony Tyler a tempéré l'optimisme en estimant que l'équilibre restait fragile en 2014. "Avec des bénéfices de 16,4 milliards pour le transport de presque 3,3 milliards de passagers, les compagnies aériennes récolteront en moyenne 5 dollars par passager", a-t-il noté. Dès lors, même "une légère modification de l'environnement opérationnel, une nouvelle taxe ou une quelconque augmentation de coût, pourrait modifier sensiblement les prévisions".

INOLTRE SU HUFFPOST

World's Scariest Runways (VIDEOS)