NOUVELLES

Colorado: une femme de 79 ans devient la huitième victime des inondations

23/09/2013 10:06 EDT | Actualisé 23/11/2013 05:12 EST

DENVER - Une femme de 79 ans dont la maison a été emportée par la Big Thompson River a été retrouvée morte sur la rive, ont annoncé lundi les autorités, portant à huit le nombre de victimes de l'importante inondation ayant frappé le Colorado.

Alors que le total des disparus descendait à six, le vice-président américain Joe Biden a survolé la zone dévastée en hélicoptère avant de rencontrer les intervenants d'urgence.

M. Biden a promis de l'aide, rejetant les craintes de l'impact d'une éventuelle suspension des affaires fédérales sur les efforts de secours.

La plus récente victime a été identifiée comme étant Evelyn Starner. Les autorités locales ont précisé qu'elle s'était noyée et avait encaissé un violent coup. Mme Starner était précédemment considérée comme portée disparue et présumée morte.

Le corps de la dame a été découvert samedi. Une autre personne, une sexagénaire, était toujours portée disparue et présumée morte. Un homme a été retiré de la liste des disparus après s'être présenté aux bureaux de la police.

Le total des disparus a diminué alors que l'amélioration des communications et le nettoyage des routes a permis aux autorités de contacter, pendant la fin de semaine, 54 personnes dont on était encore sans nouvelles.

Les eaux ont provoqué des dégâts dans 17 comtés et sur près de 5180 kilomètres carrés. Près de 2000 résidences ont été endommagées ou détruites, en plus de 320 kilomètres de routes et de 50 ponts.

L'inondation est également blâmée pour des déversements d'environ 102 200 litres de pétrole dans les champs du nord de l'État, y compris deux incidents constatés cette fin de semaine, a précisé une commission étatique.

Celle-ci a dit suivre huit fuites notables, 10 autres endroits démontrant des preuves de fuites, ainsi que 33 emplacements où des équipements pétroliers semblaient endommagés, mais où on ne constatait pas d'indications de déversement. Environ 1300 puits gaziers et pétroliers sont toujours fermés.

L'agence fédérale de gestion des catastrophes a dit avoir approuvé un fonds de 19,6 millions $ US pour l'aide individuelle, majoritairement consacré à des logements à louer pour les sinistrés, ou pour des réparations. Plus de 15 600 personnes ont réclamé une aide financière.

Alors que les rumeurs de Washington font état d'une «fermeture» du gouvernement, la FEMA insiste sur le fait que l'aide continuera d'arriver, impasse budgétaire ou non.

PLUS:pc