NOUVELLES

Campagne électorale : Régis Labeaume accuse l'opposition de mentir

23/09/2013 02:11 EDT | Actualisé 22/11/2013 05:12 EST

Le maire sortant Régis Labeaume rejette catégoriquement les propos de Démocratie Québec selon lesquels la dette de la Ville de Québec a augmenté de près d'un milliard de dollars depuis l'arrivée d'Équipe Labeaume en 2007.

Régis Labeaume, qui présentait lundi matin les engagements de son équipe pour l'arrondissement de La Cité-Limoilou, en a profité pour faire une sortie en règle contre l'opposition Démocratie Québec et son chef David Lemelin.

Le maire sortant a déclaré que Démocratie Québec « avait menti » au sujet de la dette et que les membres du parti « étaient prêts à mentir sur n'importe quoi ».

« Ce que j'ai entendu et lu la semaine dernière, c'est un immense mensonge et c'est assez pathétique aujourd'hui de constater que des politiciens décident de mentir pour exister », a lancé Régis Labeaume.

Ce dernier a affirmé que les seuls vrais chiffres concernant l'augmentation de la dette étaient ceux inscrits sur les états financiers de la Ville, soit une augmentation de 513 millions de dollars depuis 2007.

Le chef de Démocratie Québec, David Lemelin, n'a pas voulu renchérir, mais il se réjouit d'avoir visé juste.

« Je ne répliquerai pas à ça. Ce que je comprends, c'est qu'on a mis le doigt sur la bonne affaire, la dette. Ça a touché un point sensible alors, là, il [Régis Labeaume] surréagit, il se met à nous invectiver », a commenté David Lemelin, en rappelant que les citoyens de Québec sont les plus endettés parmi les résidants des grandes villes, une donnée que la Ville ne dément pas.

La semaine dernière, Démocratie Québec avait lancé sa campagne sur le thème de la hausse de la dette de la Ville. Régis Labeaume, qui était à l'extérieur de la ville, n'avait pas encore commenté les propos de l'opposition, mais l'administration Labeaume avait contesté le montant avancé par Démocratie Québec.

Engagements pour la Cité-Limoilou

Équipe Labeaume a par ailleurs fait connaître lundi ses engagements pour l'arrondissement de La Cité-Limoilou, des engagements chiffrés à 7,3 millions de dollars.

La sécurité pour les piétons aux abords des écoles et les services de proximité, entre autres, ont été ciblés à titre de priorités pour l'arrondissement.

PLUS:rc