NOUVELLES

Un pépin informatique retarde de deux jours la capsule spatiale privée Cygnus

22/09/2013 10:13 EDT | Actualisé 22/11/2013 05:12 EST

CAPE CANAVERAL, États-Unis - Un nouveau vaisseau cargo commercial effectuant sa première mission orbitale a éprouvé des problèmes informatiques, dimanche, et son arrivée à la Station spatiale internationale (SSI) a été retardée d'au moins deux jours.

Ce rendez-vous a été avorté moins de six heures avant l'arrivée prévue de la capsule Cygnus de l'entreprise Orbital Sciences, qui transporte près d'une tonne de nourritures et de vêtements pour l'équipage en orbite.

La compagnie sise en Virginie affirme travailler à un correctif logiciel, mais il s'écoulera au moins deux jours supplémentaires jusqu'à ce qu'une autre approche soit tentée.

Selon Orbital Sciences, Cygnus et la SSI avaient établi un contact direct, tôt dimanche, quatre jours après le lancement de sa capsule. Mais Cygnus a refusé une partie des données, ce qui a interrompu l'ensemble de la manoeuvre. Jusqu'à ce moment, tout se déroulait bien.

Puisqu'il s'agit d'un vol-test pour Cygnus, rien d'important ou d'urgent ne se trouve dans ses soutes. Si nécessaire, l'engin pourrait continuer d'orbiter autour de la terre pendant des semaines, voire des mois, avant de s'amarrer à la station spatiale.

Orbital Sciences est la deuxième compagnie privée à lancer des vols de ravitaillement de la SSI. En 2012, la compagnie californienne SpaceX a débuté des vols similaires pour la NASA. L'agence spatiale paie les deux entreprises pour livrer de la marchandise à la SSI, en l'absence des navettes spatiales désormais à la retraite.

Trois astronautes se trouvent actuellement à bord de la station. Mercredi, trois autres membres d'équipage décolleront du Kazakhstan. Orbital Sciences devra oeuvrer en tenant compte de ce vol supplémentaire, retardant davantage Cygnus si un rendez-vous orbital n'est pas possible mardi.

PLUS:pc