NOUVELLES

Manifestation pro-charte à Montréal

22/09/2013 03:09 EDT | Actualisé 21/11/2013 05:12 EST

Après les opposants la semaine dernière, c'était au tour des défenseurs de la Charte des valeurs québécoises de se mobiliser à Montréal. Ils étaient toutefois moins nombreux. 

Des centaines de personnes ont marché, dimanche après-midi, de la Place Émilie-Gamelin jusqu'à la Place du Canada, en appui au projet du gouvernement d'interdire les signes religieux dans la fonction publique. 

La manifestation s'est déroulée de façon paisible, même si certains protestataires tenaient des discours plus radicaux que d'autres.

Ne voulant courir aucun risque, la police de Montréal a posté des agents dans tout le quadrilatère pour éviter des altercations avec des contre-manifestants. Leur intervention n'a pas été nécessaire. 

« Je suis pour la charte et je suis contente qu'un gouvernement ait mis ses culottes », a commenté une manifestante. « C'est du chantage quand certains disent qu'ils vont abandonner leur emploi s'ils doivent enlever leur voile. Ce n'est pas vrai! On le voit partout dans les pays de l'Occident où ils appliquent des politiques de laïcité aux représentants de l'État. Ils l'enlèvent leur voile », a estimé un autre manifestant. 

La foule était essentiellement formée de Québécois dit de souche, mais aussi d'immigrants Une Algérienne d'origine a tenu à affirmer son appui à la charte. « J'ai quitté mon pays à cause de l'intégrisme. Je n'ai pas envie de revivre la même chose ici. »

Hier, à Québec, plus de 300 personnes sont descendues dans les rues pour protester contre la charte.

Samedi dernier, à Montréal, ils étaient quelques milliers de manifestants à marcher contre le projet du gouvernement péquiste, majoritairement des musulmans, mais aussi des sikhs, des catholiques et des non-croyants.

Le gouvernement du Québec s'est dissocié de la manifestation pro-charte, puisque des propos extrémistes ont été échangés sur les réseaux sociaux.

La charte des valeurs, un débat de société

PLUS:rc