NOUVELLES

Le film «Prisoners» de Denis Villeneuve a rapporté plus de 21 millions $

22/09/2013 07:21 EDT | Actualisé 22/11/2013 05:12 EST

NEW YORK, États-Unis - La saison cinématographique automnale a commencé en force, en fin de semaine, et tout particulièrement pour le réalisateur québécois Denis Villeneuve, dont le film «Prisoners» a rapporté 21,4 millions $ aux guichets américains, selon des estimations dévoilées dimanche.

«Prisoners» s'est hissé au sommet du box-office, loin devant «Insidious : Chapitre 2», qui a généré des recettes de 14,5 millions $.

Le drame du studio Warner Bros. mettant en vedette Hugh Jackman et Jake Gyllenhaal, est l'une des premières oeuvres susceptibles d'être récompensées aux Oscars à se retrouver en salle.

Il s'agit d'un solide coup d'envoi pour ce drame dont les coûts de production ont frôlé les 46 millions $ et auquel les mineurs ne peuvent assister sans être accompagnés d'un adulte.

«Prisoners» dépeint la réalité des proches de deux jeunes filles victimes d'enlèvements. Dans cette longue histoire de deux heures et demi, Hugh Jackman interprète le rôle d'un homme disposé à franchir certaines limites morales pour obtenir justice.

Le responsable de la distribution chez Warner Bros., Dan Fellman, a indiqué que le public ayant visionné le film était composé en large partie de gens de moins de 50 ans (74 pour cent des spectateurs entraient dans cette catégorie). Il a ajouté que seulement huit pour cent d'entre eux étaient des mineurs.

M. Fellman a précisé que le lancement de «Prisoners» est intervenu à peu près à la même époque de l'année qu'«Argo» et que les deux oeuvres avaient, d'abord, été présentées au Festival du film de Telluride et ensuite au Festival international du film de Toronto.

Un analyste du site «Hollywood.com» a affirmé qu'«il y a quelques années, les gens disaient que le genre du drame pour adultes était mort».

Paul Dergarabedian a soutenu que, de toute évidence, «on vient d'assister à un changement».

PLUS:pc