NOUVELLES

Jon Jones est poussé à la limite par Gustafsson au UFC 165, mais l'emporte

22/09/2013 01:03 EDT | Actualisé 21/11/2013 05:12 EST

TORONTO - Un Jon Jones ensanglanté a défendu avec succès son titre chez les mi-lourds après avoir été poussé à la limite par Alexander Gustafsson dans un combat spectaculaire de cinq rounds qui s'est décidé aux points, samedi soir, lors du UFC 165.

Les juges ont donné un avantage de 48-47, 48-47, 49-46 à Jones (19-1). Il s'agit de la victoire la plus serrée du champion.

Malgré la défaite, l'aspirant suédois a offert une performance dont on se souviendra longtemps. Il a eu le meilleur en début de combat avant de devoir s'accrocher lors des quatrième et cinquième rounds.

Gustafsson (15-2) a démontré que Jones est humain, le coupant et le projetant au sol pour une première fois depuis ses débuts en UFC. Et tel que promis, le Suédois a démontré qu'il avait des mains très rapides.

Ce n'est qu'à la fin de la quatrième reprise que Jones a commencé à causer des dégâts, mettant la table pour un dernier round dramatique.

Les deux hommes saignaient. Jones a forcé Gustafsson au sol, mais le Suédois a trouvé l'énergie afin de ramener le combat à la verticale. Jones a tout donné, mélangeant bien des coups de coudes avec des coups de pieds.

La soirée a été plutôt difficile pour les combattants canadiens, qui ont enregistré une fiche de 2-5. Le poids coq Mitch Gagnon, de Sudbury, et le poids léger John Makdessi, de Montréal, ont été les seuls à triompher devant leurs partisans au Air Canada Centre.

PLUS:pc