NOUVELLES

Accès exclusif au centre de surveillance du Casino de Montréal 

22/09/2013 05:46 EDT | Actualisé 22/11/2013 05:12 EST

Quelque 1400 caméras permettent de scruter à la loupe chaque carte, chaque joueur et chaque croupier du Casino de Montréal. Chaque jour, une centaine d'incidents se produisent. Radio-Canada a pu accéder au centre de surveillance. 

Dès l'arrivée de l'équipe de tournage, un homme qui doit des centaines de dollars au casino a été repéré. Il fait partie des 900 personnes interdites d'accès. « Ça se peut que quelqu'un nous doive de l'argent. Par exemple, un paiement à une caisse. On lui a trop donné », explique le directeur de la sécurité, Guy Frenette.

En plus des tricheurs et des fraudeurs, le casino surveille aussi les joueurs pathologiques qui ont signé un contrat d'auto-exclusion. Ils sont 2500 personnes. Le soir du tournage, un de ces joueurs a tenté de se cacher derrière sa casquette, en vain. 

L'établissement porte aussi un regard attentif aux gros joueurs. « On a un salon privé où des joueurs viennent jouer des centaines de milliers de dollars. On les surveille! » dit Nancy Helpin, technicienne en surveillance.

Chaque image captée par les caméras est précieusement conservée dans une voûte de disques durs.

Avec son système de surveillance à la fine pointe de la technologie, le Casino de Montréal affirme n'avoir rien à envier à ceux de Las Vegas. En 20 ans, il y aurait eu moins de cinq cas de collusions entre un membre du personnel et un visiteur.

D'après le reportage de Louis-Philippe Ouimet

PLUS:rc