NOUVELLES

Une centaine de cyclistes pédalent pour la bonne cause

21/09/2013 11:18 EDT | Actualisé 21/11/2013 05:12 EST

Une centaine de cyclistes, amateurs et professionnels, ont pris les routes de la région d'assaut pour amasser des fonds au profit de la fondation de l'Institut de réadaptation en déficience physique de Québec (IRDPQ).

Les participants de cette deuxième édition ont dû faire leur choix parmi des parcours de 15, 43, 75 ou 95 kilomètres. Ces quatre trajets relient les différents points de service de l'institut entre Baie-Saint-Paul et Donnacona.

Les profits de l'activité seront versés au fonds du sport adapté de L'IRDPQ, la Fondation élan, et investis dans l'achat d'équipements sportifs adaptés. Une cause louable, selon le président d'honneur de l'événement, le cycliste professionnel, nouvellement retraité, David Veilleux.

« Je pense que c'est une belle cause et que les gens qui ont des déficiences physiques ou intellectuelles qui se donnent des défis comme ça c'est un bel exemple pour la société, pour démontrer que des fois ce n'est pas facile, mais qu'il ne faut pas lâcher. Je veux leur donner la chance de relever de nouveaux défis en ayant des articles de sport adaptés », dit-il.

Les organisateurs espèrent récolter au moins 20 000 $, pour faire l'acquisition de bicyclettes adaptées, vendues entre 3 000 $ et 4 000  $.

David Veilleux accompagne les participants du 95 kilomètres entre Baie-Saint-Paul et Québec. La championne du monde 2012 paralympique et porte-parole de l'événement, Marie-Ève Croteau, devait faire le parcours de 75 kilomètres dans Portneuf, mais elle s'est blessée et a dû se résigner à encourager les participants.

PLUS:rc