NOUVELLES

Une baisse de tension touche les raffineries; avis de qualité de l'air publié

21/09/2013 08:48 EDT | Actualisé 21/11/2013 05:12 EST

EDMONTON - Les autorités de la santé du nord de l'Alberta ont publié un avis de qualité de l'air après qu'une panne d'électricité eut forcé des raffineries de la région d'Edmonton à brûler des excédents de gaz, créant des nuages d'épaisse fumée noire.

Les services de santé de l'Alberta précisent toutefois que l'avis est préventif et s'adresse aux personnes aux prises avec des troubles respiratoires comme l'asthme ou des problèmes cardiaques.

AltaLink, le fournisseur d'électricité de la zone située à l'est d'Edmonton où sont installées plusieurs raffineries, affirme que des engins de terrassement ont endommagé une ligne, tôt samedi.

Le porte-parole de la compagnie, Scott Schreiner, soutient que cela a causé un creux de tension, et non une panne complète, mais que cela a touché les opérations de plusieurs clients industriels. Selon lui, personne n'a été blessé.

Le service a été complètement rétabli plus tard en matinée, mais quelques raffineries affirment que le brûlage pourrait se poursuivre tout au long du week-end.

John Huntzinger, directeur des opérations de terrain de Keyera Alberta EnviroFuels, a expliqué que la baisse de tension avait poussé la raffinerie à cesser temporairement ses activités. Cela a entraîné la nécessité d'évacuer des énergies dangereuses, de la pression.

«Tous nos systèmes ont fonctionné comme prévu pour réagir à la situation», a-t-il soutenu, ajoutant que les activités de brûlage avaient pris fin samedi après-midi.

La raffinerie Imperial Oil Strathcona a laissé un message enregistré sur un fil de nouvelles communautaires, rapportant aussi que toutes leurs installations étaient sécuritaires à la suite de la panne.

De son côté, Suncor a rapporté qu'elle éprouvait des problèmes de procédés qui pourraient créer une flamme plus haute sur sa cheminée et plus de bruit.

PLUS:pc