NOUVELLES

Pas de réunions des familles déchirées entre les Corées

21/09/2013 02:35 EDT | Actualisé 20/11/2013 05:12 EST

La Corée du Nord a annoncé, samedi, le report à une date indéterminée d'une série de réunions de familles séparées par la guerre, prévue la semaine prochaine, accusant les forces conservatrices sud-coréennes d'en faire un moyen de pression.

Les rencontres, prévues sur six jours, devaient débuter mercredi dans une station touristique des monts Kumgang, au nord de la zone démilitarisée qui sépare les deux Corées. Sans précédent depuis près de trois ans, elles devaient en outre jouer un rôle important dans le réchauffement des relations bilatérales.

« La réunion des familles séparées entre le Nord et le Sud sera reportée jusqu'à l'instauration d'une atmosphère normale, propice au dialogue et à la négociation », dit le comité pour la réunification pacifique de la Corée dans un communiqué repris par l'agence de presse KCNA.

Pyongyang semblait pourtant disposé à jouer l'apaisement après les vives tensions d'avril, qui ont suivi le troisième essai nucléaire nord-coréen, effectué en février. Fermé au plus fort de la crise, le parc industriel de Kaesong, symbole de la coopération économique entre les deux Corées, a ainsi rouvert ses portes, lundi.

Quelques jours plus tôt, un institut de recherche américain avait toutefois indiqué que la Corée du Nord avait peut-être redémarré son réacteur nucléaire de Yongbyon, qui produit du plutonium utilisable à des fins militaires.

Reuters

PLUS:rc