NOUVELLES

Moscou pourrait changer de position si le président syrien «trichait»

21/09/2013 10:11 EDT | Actualisé 21/11/2013 05:12 EST

MOSCOU - Selon l'agence de presse russe Interfax, qui cite un haut représentant du Kremlin, Moscou envisagerait de retirer son soutien au régime syrien s'il ne renonce pas aux armes chimiques.

L'agence rapporte les propos du chef de cabinet du président russe, Vladimir Poutine.

Sergueï Ivanov aurait avancé que la position de son pays «pourrait changer» s'il était établi que «Bachar el-Assad trichait».

M. Ivanov a insisté sur le fait que ses propos étaient à la fois «théoriques et hypothétiques».

Jeudi, Vladimir Poutine avait déclaré, lors d'un point de presse, qu'il avait bon espoir de voir le gouvernement syrien agir rapidement dans le dossier.

Selon des sources, le régime du président Assad aurait transmis les renseignements liés à son arsenal chimiqueà l'intérieur du délai imposé conjointement par les États-Unis et la Russie.

En vertu d'un accord intervenu entre les deux puissances samedi dernier, il disposait d'une semaine pour obtempérer.

PLUS:pc