NOUVELLES

Les Titans de retour à la maison pour tenter de mettre fin à la guigne

21/09/2013 12:40 EDT | Actualisé 21/11/2013 05:12 EST

NASHVILLE, États-Unis - Les Chargers sont la bête noire des Titans depuis l'époque des Oilers de Houston, avec une séquence victorieuse se chiffrant maintenant à neuf gains de suite, répartis sur deux décennies.

«C'est juste dur à croire que cette guigne dure depuis si longtemps», a dit l'entraîneur-chef des Titans, Mike Munchak, qui était un garde avec Houston la dernière fois que cette organisation a battu San Diego, en 1992.

Philip Rivers a été le quart vainqueur lors des six derniers matches, qui représentent certaines de ses meilleures performances. Il totalise 11 touchés et seulement cinq interceptions contre le Tennessee, avec 1608 verges aériennes. Il est toutefois conscient que la plupart des joueurs ne se sentent pas concernés par ce genre de séquence du passé.

«Ce n'est pas à ça que nous allons penser, a dit Rivers. Nous savons qu'ils sont coriaces et qu'il nous faudra être très solides pour les battre dans leur stade.»

Les Chargers (1-1) poursuivent un périple après leur gain de 33-30 à Philadelphie, dimanche dernier.

Rivers devra se débrouiller sans sa cible préférée Malcolm Floyd (six réceptions et 149 verges), ce dernier s'étant blessé au cou face aux Eagles. Eddie Royal et Antonio Gates ont toutefois pris le relais: Royal domine la ligue avec cinq réceptions pour des touchés, tandis que Gates mène les Chargers avec 173 verges de réceptions.

Chez les Titans (1-1), on met l'accent sur la nécessité de profiter du séjour de trois matches à la maison pour aller chercher des victoires (les Jets et les Chiefs seront les prochains rivaux), après deux matches à l'étranger. L'équipe veut aussi rebondir de la défaite de 30-24 en prolongation à Houston, dimanche dernier. Jake Locker n'a pas commis de revirement en deux matches, mais il n'a réussi que deux passes de touché et les Titans se classent derniers de la NFL pour la moyenne de verges par la passe par match, avec 123.

PLUS:pc