NOUVELLES

Une victoire pour le moral

20/09/2013 09:22 EDT | Actualisé 20/11/2013 05:12 EST

L'Impact de Montréal pensait bien profiter du vent de l'Ouest américain et de la Ligue des champions pour se refaire une santé, mais ce n'est pas arrivé.

Le onze montréalais tentera donc de se ressaisir et de reconquérir le 1er rang de l'Association de l'Est de la MLS face aux Whitecaps de Vancouver, samedi, au stade Saputo. 

Les équipes canadiennes s'affronteront pour une troisième fois cette saison et une première fois dans le cadre de la MLS. En mai, l'Impact et les Whitecaps n'ont pas fait de maître dans le Championnat canadien (0-0, le 15 mai et 2-2, le 30 mai).

Les hommes de Marco Schällibaum avaient tout de même pris l'avion avec la coupe des Voyageurs dans leurs bagages et un billet pour la Ligue des champions de la CONCACAF grâce à ces deux buts marqués en terre ennemie, le 30 mai.

La venue des Whitecaps, 7es de l'Association de l'Ouest, pourrait permettre à l'Impact de sortir de sa petite torpeur après deux défaites. C'est la première fois de la saison que Marco DiVaio et ses coéquipiers perdent deux matchs de suite.

Le chemin de l'Impact en CONCACAF s'est corsé, mardi, après avoir baissé pavillon (3-0) devant les Earthquakes, à San José.

Invaincus à leurs cinq derniers matchs devant les leurs, les Montréalais se sont inclinés 2-1 devant le Crew de Columbus, le 14 septembre. Les joueurs de l'Impact voudront sûrement soulever les spectateurs, samedi. La dernière défaite des bleus remontait au 29 juin contre les Rapids du Colorado.

L'Impact a toujours la meilleure fiche à domicile de l'Association de l'Est (9-2-3). Il est au 1er rang de la ligue avec 29 buts marqués à domicile et l'Italien DiVaio n'y est pas pour rien avec ses 18 réalisations.

Le milieu de terrain Felipe et le défenseur Jeb Brovsky, ancien des Whitecaps, devront être vigilants pour ne pas recevoir de carton jaune puisqu'ils risquent une suspension en raison de leurs quatre cartons jaunes accumulés depuis le début de la saison.

Pas si simple que ça

Si les Montréalais pensent avoir la vie facile contre une équipe au 7e échelon, ils risquent de se faire prendre au piège. Vancouver joue pour sa survie. Les Whitecaps sont à cinq points d'une place en séries (38 points en 28 matchs).

Le capitaine des Vancouvérois, le défenseur Jay DeMerit, pourrait être de la mêlée puisqu'il a joué face aux Earthquakes, le 14 septembre. Il était dans les gradins depuis sa blessure au tendon d'Achilles lors du match d'ouverture le 2 mars.

L'Impact devra garder un œil sur Camilo, qui a 14 buts en 26 matchs cette saison, et Nigel Reo-Cocker, qui pilote le milieu de terrain d'une main ferme.

L'Impact profitera du match pour rendre hommage à Eduardo Sebrango. Il a porté l'uniforme des deux clubs en présence.

Les Red Bulls de New York (48 points en 29 matchs) affrontent le FC Dallas, 6e dans l'Ouest, dimanche. En cas de défaite combinée avec une victoire des locaux au stade Saputo, les Montréalais (45 points en 27 matchs) reprendraient leur trône dans l'Est.

L'Impact accueillera les Guatémaltèques du CD Heredia, mardi, à Montréal. Le 21 août, les ténors montréalais n'avaient pas mis les pieds au Guatemala. Patrice Bernier, Marco DiVaio, Justin Mapp, Alessandro Nesta et Matteo Ferrari avaient regardé leur coéquipiers s'incliner 1-0.

PLUS:rc