NOUVELLES

Une policière accusée d'utilisation négligente d'une arme à Gatineau

20/09/2013 03:51 EDT | Actualisé 20/11/2013 05:12 EST

GATINEAU, Qc - Une policière a été accusée d'utilisation négligente d'une arme à feu à Gatineau, sans avoir pris suffisamment de précautions, alors qu'elle était dans l'exercice de ses fonctions.

Le Directeur des poursuites criminelles et pénales (DPCP) a confirmé qu'une accusation avait été autorisée contre Marie-Claude Fortin de la Sécurité publique de la MRC-des-Collines.

Les événements se sont produits le 22 mars dernier, à 12h25, dans un quartier résidentiel du secteur de Hull.

La policière avait tenté d'intercepter un véhicule sur la rue Isabelle dans le cadre d'une enquête, même si elle ne se trouvait pas dans un territoire sous sa juridiction. Le conducteur avait refusé d'obtempérer et la policière avait ouvert le feu en direction du véhicule en fuite.

Le véhicule en question avait été abandonné peu de temps après, non loin, dans un stationnement du boulevard Saint-Joseph.

Le Service de police de la ville de Gatineau (SPVG) avait ouvert une enquête afin d'établir la chronologie des événements. L'enquête du SPVG a finalement conclu qu'un seul coup de feu avait été tiré par Marie-Claude Fortin, ce qui n'était pas clair au départ.

Le SPVG refuse maintenant d'accorder des entrevues puisque le Directeur des poursuites criminelles et pénales est saisi du dossier.

Il n’est donc pas possible de savoir pour quelle raison le conducteur avait été ciblé et s'il avait été retrouvé à la suite des événements, voire s'il avait été blessé.

PLUS:pc