NOUVELLES

Sévère riposte de Cloud

20/09/2013 12:41 EDT | Actualisé 20/11/2013 05:12 EST

Absent de la téléconférence, jeudi, afin de promouvoir son duel annoncé contre Adonis Stevenson, l'Américain Tavoris Cloud a quand même décoché quelques directs envers le champion.

Joint au téléphone par Boxing News sur son site d'entraînement à Ocala en Floride, Cloud a été informé des propos tenus par Stevenson qui a promis de gagner le combat par K.-O. Cloud a répliqué en des termes pas très poétiques.

« Toute cette enflure verbale est bonne. Il essaie peut-être de vendre un peu plus de billets, mais il doit encore apprendre à boxer », a d'abord lancé l'ancien champion IBF.

Puis, dans ce qui pourrait être considéré une allusion au passé sombre de Stevenson, Cloud s'est montré plus incisif.

« Il est vraiment gonflé à bloc, mais les vrais bons boxeurs n'ont pas besoin de dire qu'ils le sont. C'est comme la différence entre les tueurs et les proxénètes. Les tueurs ne vous disent pas ce qu'ils ont l'intention de faire, tandis que les proxénètes n'arrêtent pas de parler de ce qu'ils veulent vous faire subir. Je suis un tueur. Ça ne s'explique pas. Il faut le voir. »

L'entraîneur s'y met aussi

L'entraîneur de Cloud, Al Bonanni, a lui aussi mis un peu d'huile sur le feu en ripostant aux propos du promoteur Gary Shaw. Jeudi, ce dernier a déclaré que Cloud n'avait jamais affronté un cogneur tel que Stevenson et que ce serait une soirée facile pour le champion WBC des mi-lourds.

« Qu'est-ce qu'il (Shaw) en sait? Tout le monde peut cogner fort. Mais nous allons répliquer. Je me fous qu'il cogne, qu'il boxe ou qu'il sautille. Nous venons pour nous battre et nous allons gagner. Nous avons utilisé quatre partenaires gauchers à l'entraînement. Il (Cloud) a fait des dizaines de rounds de préparation. Mon boxeur est un pur-sang comme ceux qui courent ici dans la région », a indiqué Bonanni.

Enfin, l'entraîneur a expliqué l'absence de son clan lors de la téléconférence de jeudi en accusant Gary Shaw et le Groupe GYM de ne pas avoir respecté l'horaire d'entraînement de son protégé.

PLUS:rc