NOUVELLES

Sept athlètes ont été pris en défaut pour dopage aux mondiaux d'athlétisme

20/09/2013 10:44 EDT | Actualisé 20/11/2013 05:12 EST

MONACO, Monaco - La Fédération internationale d'athlétisme (IAAF) a révélé que sept athlètes qui ont pris part aux championnats du monde d'athlétisme à Moscou le mois dernier ont échoué des tests de dépistage aux drogues et ont déjà été sanctionnés ou provisoirement suspendus.

Trois athlètes ont subi des tests positifs à l'EPO: les marcheurs Ayman Kozhakhmetova du Kazakhstan et Ebrahim Rahimian d'Iran, ainsi que le marathonien guatémaltèque Jeremias Saloj.

Des traces de stéroïdes ont été trouvées dans les analyses du lanceur de javelot ukrainien Roman Avramenko et des sprinteuses Yelena Ryabova du Turkménistan et Elyzaveta Bryzgina d'Ukraine.

Le sprinter afghan Massoud Azizi a par ailleurs échoué un test à la nandrolone.

L'IAAF a mentionné que 538 athlètes ont été testés pendant les mondiaux et 132 avant l'événement.

PLUS:pc