NOUVELLES

Peter Kent voulait protéger la gélinotte des armoises, soutient-il

20/09/2013 06:30 EDT | Actualisé 20/11/2013 05:12 EST

OTTAWA - L'ancien ministre de l'Environnement Peter Kent a remis les pendules à l'heure sur un dossier pour lequel il a été critiqué alors qu'il était encore en poste.

M. Kent a été poursuivi en Cour fédérale par des environnementalistes qui espéraient lui faire avouer s'il prenait des mesures pour protéger le tétras des armoises, ou gélinottes des armoises, un oiseau en voie de disparition.

Maintenant qu'il est à nouveau simple député, il affirme avoir pris, le printemps dernier, la décision sur la marche à suivre pour le tétras des armoises.

Cependant, il refuse de dire ce qu'il a recommandé au cabinet ou ce que le cabinet a finalement décidé, pour des raisons de confidentialité.

Il soutient que son ministère a pris du temps pour développer une stratégie après avoir reçu des directives du cabinet.

Plus tôt cette semaine, la ministre actuelle de l'Environnement, Leona Aglukkaq, a imposé une mesure de protection d'urgence sur l'oiseau en question, dont la population a baissé à moins de 150 en Alberta et en Saskatchewan.

PLUS:pc