Le métro de Montréal ira plus loin: la ligne bleue et la ligne jaune seront prolongées (TWITTER, VIDÉO)

Publication: Mis à jour:

Le gouvernement Marois entend poursuivre le développement du métro de Montréal en ajoutant des stations vers l'est de l'île sans en estimer les coûts et sans en préciser l'échéancier.

Le ministre des Affaires municipales et des Transports, Sylvain Gaudreault, a confirmé vendredi que la ligne bleue, qui se termine actuellement par la station Saint-Michel, gagnera cinq stations, jusqu'à l'arrondissement Anjou. Ce projet a été évoqué lors de la campagne électorale de 2012. À ce moment, Pauline Marois promettait entre autres de prolonger la ligne bleue du métro d'ici 2020 et de créer 300 kilomètres de voies réservées pour les autobus et le covoiturage.

Pour assurer la réalisation du prolongement de la ligne bleue, le gouvernement met sur pied un bureau de projet. Il disposera d'une enveloppe de 38,8 millions de dollars par année afin de procéder au dépôt du projet d'affaires initial et d'évaluer les sources possibles de financement.

Le ministre Gaudreault a également annoncé que les réserves foncières aux intersections visées par le prolongement ont déjà été mises en place, par l'adoption d'un décret.

« Le prolongement aura un effet de levier majeur pour le développement économique de l'est de Montréal. »
— Le ministre Sylvain Gaudreault

Le ministre Gaudreault a révélé que les études réalisées jusqu'ici indiquent que le prolongement de la ligne bleue pourrait entraîner un achalandage journalier de 80 000 usagers. Parmi les autres retombées potentielles des travaux, notons l'ajout de 12 000 nouveaux logements aux abords des stations de métro et la création de 9000 emplois supplémentaires.

Toujours pas de date

Les représentants du gouvernement provincial n'ont pas donné d'échéancier pour les travaux ni de date prévue pour l'ouverture des nouvelles stations. Ils ont aussi écarté les questions budgétaires, affirmant ne pas être en mesure de donner une idée de la facture.

Le bureau de projet aura besoin de deux ans pour préparer le terrain. C'est à ce moment que l'on saura combien coûtera le prolongement ainsi que le durée approximative des travaux, selon le ministre responsable de la métropole, Jean-François Lisée. Il serait irresponsable de donner maintenant un coût global alors que le projet se met en marche, a aussi dit Nicolas Girard, président de l'Association métropolitaine de transport.

M. Gaudreault a rappelé que la construction d'un kilomètre de tunnel coûte ordinairement entre 250 et 300 millions de dollars. Le projet actuel compte environ 6,6 kilomètres. Il a aussi révélé que le gouvernement aimerait que le métro soit sur les rails au début des années 2020.

Un maire heureux

Le maire par intérim de Montréal, Laurent Blanchard, était présent à l'annonce. Il s'est réjoui de la réalisation de ce projet, qui figure parmi les priorités montréalaises en matière de transport.

« La Ville de Montréal s'est toujours positionnée en faveur du prolongement de la ligne bleue jusqu'à Anjou, qui est attendu depuis une trentaine d'années, » a-t-il dit, rappelant également que cette mesure se retrouvait dans le Plan de transport de Montréal.

M. Blanchard a estimé que le prolongement du métro permettra de rendre l'est de l'île plus accessible, en lui donnant notamment un lien direct avec les hôpitaux et les campus situés dans le secteur Côte-des-Neiges.

Ensuite, la Montérégie

Le ministre Gaudreault a par ailleurs ajouté qu'une fois le prolongement de la ligne bleue finalisé, le gouvernement entend développer la ligne jaune, qui traverse actuellement le fleuve Saint-Laurent jusqu'à Longueuil.

Le Bureau de projet entreprendra bientôt les études pour la préparation du futur tracé et la mise en place du projet.

Un prolongement de la ligne orange est aussi dans les cartons du gouvernement, mais le projet est encore à l'étape des études préliminaires. Le maire de Saint-Laurent, Alan DeSousa, a saisi l'occasion pour rappeler l'importance de ce prolongement vers le nord-ouest pour les citoyens de l'ouest de l'île et de Laval, notamment. Il souhaite l'ajout de deux stations, l'une dans le nord de Saint-Laurent et l'autre dans le quartier Bois-Francs, deux secteurs qui devraient connaître un important développement dans les prochaines années.

L'annonce de vendredi survient au premier jour de la campagne électorale municipale et alors que se déroule la journée En ville sans ma voiture!.

À lire aussi sur le HuffPost Québec

Close
Prolongement du métro: ligne bleue et ligne jaune
sur
Partager
Tweeter
PUBLICITÉ
Partager
fermer
Image affichée

Suggérer une correction