NOUVELLES

Mariages forcés en Ontario : au moins 210 cas en trois ans

20/09/2013 08:16 EDT | Actualisé 20/11/2013 05:12 EST
Alamy

Plus de 210 femmes ontariennes se sont mariées contre leur gré de 2010 à 2012, selon un nouveau rapport produit par un organisme d'aide juridique aux femmes immigrantes.

L'étude a été rendue publique vendredi.

Dans une entrevue accordée au Toronto Star, le groupe South Asian Legal Clinic of Ontario précise que la majorité des victimes étaient des musulmanes.

Le problème touche aussi les communautés hindoue et sikhe notamment, ajoute l'organisme, qui fait uniquement état dans son rapport des cas recensés officiellement.

Selon le rapport, la plupart des victimes étaient âgées de 16 ans à 34 ans. Elles étaient originaires de différents pays, dont l'Afghanistan, la Turquie, le Sénégal et le Royaume-Uni.

Selon la South Asian Legal Clinic, les femmes mariées contre leur gré sont souvent victimes également de violence conjugale.