NOUVELLES

Le TSX clôture en baisse après l'annonce de 4500 mises à pied chez BlackBerry

20/09/2013 06:30 EDT | Actualisé 20/11/2013 05:12 EST

TORONTO - La Bourse de Toronto a terminé la séance de vendredi en forte baisse après que le fabricant de téléphones intelligents BlackBerry eut annoncé qu'il supprimerait 4500 emplois et afficherait une importante perte lorsqu'il dévoilera ses plus récents résultats trimestriels, la semaine prochaine.

L'indice composé S&P/TSX a échappé 120,31 points pour clôturer à 12 806,47 points, tandis que le dollar canadien s'est déprécié de 0,35 cent US à 97,10 cents US.

L'action du fabricant de téléphones intelligents de Waterloo, en Ontario, a plongé de 1,74 $, soit 16,08 pour cent, à 9,08 $ à la Bourse de Toronto.

BlackBerry a indiqué s'attendre à réaliser une perte d'entre 950 et 995 millions $ US lorsqu'il fera état de ses résultats du deuxième trimestre, vendredi prochain.

La plus grande partie de la perte annoncée s'explique par l'inscription d'une dépréciation de 960 millions $ US attribuable aux faibles ventes de ses nouveaux téléphones intelligents lancés plus tôt cette année. BlackBerry inscrira en outre une charge de restructuration de 72 millions $ US liée à divers changements dans ses activités, lesquels comprennent de précédentes mises à pied.

La société a par ailleurs indiqué qu'elle simplifierait le nombre de téléphones qu'elle offre, réduisant leur nombre à quatre, par rapport à six actuellement.

Sur Wall Street, les marchés ont aussi reculé, la moyenne Dow Jones des valeurs industrielles ayant perdu 185,46 points à 15 451,09 points, tandis que l'indice élargi S&P 500 a cédé 12,42 points à 1709,92 points et que l'indice composé du Nasdaq a effacé 14,66 points à 3774,73 points.

Le nombre d'actions échangées a bondi à 650 millions d'actions vendredi sur le TSX. En général, le volume quotidien du parquet est plutôt d'entre 280 et 330 millions d'actions.

Tous les secteurs du TSX ont reculé vendredi, sauf celui des télécommunications, qui a avancé de 0,27 pour cent.

Le secteur aurifère a été le plus touché, avec une baisse de 5,45 pour cent. Le cours du lingot d'or a reculé de 36,80 $ US à 1332,50 $ US l'once à la Bourse des matières premières de New York. L'action de Mines Agnico Eagle (TSX:AEM) a notamment perdu 1,74 $, soit près de six pour cent, à 27,70 $.

Le secteur des mines et métaux s'est déprécié de 2,63 pour cent, le cours du cuivre ayant glissé de 3 cents US à 3,32 $ US la livre à New York. Le secteur de l'énergie a quant à lui rendu 0,27 pour cent, tandis que le cours du pétrole brut abandonnait 1,11 $ US à 104,75 $ US le baril à New York.

PLUS:pc