NOUVELLES

L'auteure Harper Lee est à couteaux tirés avec un musée de sa ville natale

20/09/2013 07:19 EDT | Actualisé 20/11/2013 05:12 EST

MONTGOMERY, États-Unis - L'auteure du roman «To Kill a Mockingbird» («Ne tirez pas sur l'oiseau moqueur»), Harper Lee, est à couteaux tirés avec un musée se trouvant dans sa ville natale de Monroeville, en Alabama.

Mme Lee désire obtenir la possession des droits d'auteurs pour les mots «To Kill a Mockingbird» lorsqu'ils sont apposés sur des vêtements. Le Monroe County Heritage Museum s'oppose à cette demande, affirmant que la vente de souvenirs liés au roman de l'auteure couronnée du Pulitzer est essentielle à la poursuite de ses activités.

L'avocat de Mme Lee, Robert Clarida, mentionne que la dame de 87 ans n'a jamais reçu un cent de la vente des t-shirts, casquettes et autres souvenirs par le musée.

Le directeur et l'avocat du musée soutiennent que l'institution a toujours été l'un des plus grands supporters de Mme Lee, avec une exposition consacrée à l'auteure et à son oeuvre. Ils espèrent que la dispute juridique peut être réglée sans nuire à cette relation.

PLUS:pc