NOUVELLES

La réalité de la réforme de l'assurance-emploi

20/09/2013 04:45 EDT | Actualisé 19/11/2013 05:12 EST

Dans les régions où l'économie vit d'emplois saisonniers, la réforme de l'assurance-emploi est accueillie durement. Pour en constater les effets au quotidien, Désautels le dimanche vous emmène en Gaspésie.

Un reportage de Myriam Fimbry

Le long des quais, seul le trou du rocher Percé semble ouvrir un point de fuite vers l'horizon, tant le ciel est gris. Avec les changements au programme d'assurance-emploi entrés en vigueur depuis le début de l'année, plusieurs Gaspésiens peinent à joindre les deux bouts pendant la saison morte.

Certains travailleurs ont préféré se tourner vers d'autres régions plutôt que vers la mer pour améliorer leur sort, quittant ainsi la pointe du Québec.

Face à cette situation, les employeurs s'inquiètent, craignant de voir leur région se dévitaliser et de perdre leur main-d'oeuvre. « Il n'y a pas de relève. Les jeunes restent pas ici et ne sont pas intéressés par la pêche », regrette Gaston Cotton, capitaine. Même les services sociaux peinent à affronter la situation.

Quelles sont vos solutions pour le développement des régions qui dépendent du travail saisonnier? Dites-le-nous dans les commentaires ci-dessous pour amener votre éclairage sur la question lors de l'émission de dimanche à 10 h.

PLUS:rc