NOUVELLES

E. coli: les liens d'une inspectrice avec une ferme n'inquiètent pas l'ACIA

20/09/2013 07:52 EDT | Actualisé 20/11/2013 05:12 EST

REGINA - L'Agence canadienne d'inspection des aliments (ACIA) dit n'avoir aucun problème avec le fait que l'une de ses employés enquêtant sur les cas d'E. coli dans du fromage de l'ouest canadien soit la fille des premiers propriétaires de la ferme visée.

L'inspectrice Yolanda Gort est la fille des propriétaires originaux de la ferme Gort's Gouda Cheese, qui est impliquée dans des cas d'E. coli liés à des produits de fromage au lait cru. Elle y a d'ailleurs déjà travaillé.

Mme Gort est devenue l'inspectrice assignée à la ferme artisanale de Salmon Arm, en Colombie-Britannique, et fait maintenant partie de l'équipe qui enquête sur l'éclosion de la bactérie responsable de la mort d'une dame âgée et de plusieurs cas d'empoisonnement dans trois provinces.

L'ACIA affirme s'être penchée sur la question et être certaine que toutes les procédures ont été convenablement suivies.

La porte-parole de l'agence, Elena Koutsavakis, a exprimé dans un courriel que l'agence avait confiance qu'il n'y avait pas de conflit d'intérêt et que Mme Gort allait remplir ses fonctions de façon professionnelle et neutre.

Par ailleurs, les autorités médicales de la Saskatchewan affirment avoir identifié un cas d'E. coli lié à ces produits de fromage au lait cru fabriqués en Colombie-Britannique.

Peu de détails ont été révélés, mais le cas implique un homme originaire du nord-ouest de la province.

L'ACIA a rappelé 15 produits de fromage au lait cru vendus en ligne, à la ferme et ailleurs en Colombie-Britannique et en Alberta, entre le 27 mai et le 14 septembre.

Les autorités sanitaires de la Colombie-Britannique ont confirmé qu'une femme âgée est décédée après avoir mangé de ce fromage.

En plus du cas rapporté en Saskatchewan, au moins 11 autres personnes sont tombées malades, trois en Colombie-Britannique et huit en Alberta.

PLUS:pc