NOUVELLES

Carabins-Rouge et Or, forces et faiblesses

20/09/2013 06:13 EDT | Actualisé 20/11/2013 05:12 EST

Rouge et Or et Carabins s'affrontent pour le premier rang du classement, dimanche, à 13h30. Notre analyste Charles-Antoine Sinotte décortique les forces et faiblesses des deux équipes toujours invaincues.

Carabins (3-0)

Victoires de 48-3 contre Concordia, 44-18 contre Bishop's et 29-10 contre St-Mary's. Quatrièmes au classement national.

Forces :

L'attaque des Carabins se distingue depuis le début de la saison par sa simplicité et l'efficacité du jeu au sol. Le système utilisé, combiné à l'excellente protection offerte par les centre-arrières et les ailiers rapprochés, permet aux porteurs remplaçants de connaître du succès malgré la blessure de Rotrand Sené. Leur contribution sera encore une fois importante en l'absence de trois joueurs de ligne offensive, dimanche.

En défense, les cinq joueurs dont la mission première est d'appliquer de la pression sur le quart-arrière ont tous les qualités physiques nécessaires pour battre leur adversaire à un contre un. Ils ont aussi la chance de compter sur des réservistes de qualité, ce qui leur permet de demeurer frais tout le match.

Enfin, au sein des unités spéciales, les Carabins comptent sur des joueurs particulièrement athlétiques, surtout en couvertures.

Faiblesses :

Les blessures font mal aux Carabins, particulièrement dans la pochette protectrice du quart-arrière. Le système défensif du Rouge et Or présente une grande variété de formations différentes et originales. Pour que les jeunes quarts des Carabins soient efficaces, le défi sera de leur acheter du temps.

La défense des Carabins a peu de points faibles. Toutefois, plusieurs partants en seront à un premier départ sur le terrain du Rouge et Or à leur position actuelle. Jamais facile.

Les unités spéciales devront se débrouiller sans Nicolas Dubeau qui s'est blessé au genou contre St-Mary's. Il représente un cas incertain et, s'il joue, ce serait probablement uniquement dans un rôle de porteur de ballon. Or, Dubeau excelle à la fois en retour de botté et en couverture.

Rouge et Or (3-0)

Victoires de 32-8 contre McGill, 20-0 contre Sherbrooke et 26-14 contre Acadia. Premier au classement national.

Forces :

La ligne à l'attaque du Rouge et Or a fait ses preuves. La cohésion est excellente et les joueurs communiquent bien et peuvent bien anticiper les différents fronts défensifs que présente l'adversaire.

Malgré les nombreux blessés, la défense de Marc Fortier respecte à merveille le système défensif. Ça lui donne beaucoup de flexibilité dans l'élaboration des plans de match. Il peut adapter sa stratégie véritablement en fonction de l'adversaire chaque semaine.

Finalement, la puissance et la précision du botteur Boris Bédé combinées au dynamisme de Guillaume Rioux en retour de dégagement donnent au Rouge et Or l'avantage dans la bataille du positionnement.

Faiblesses :

L'attaque du Rouge et Or repose essentiellement sur des stratégies conservatrices. Le jeu aérien n'attaque pas ou peu le centre de la défense adverse.

En défense, le front défensif est plus léger et plus inexpérimenté que les années précédentes. Pour une rare fois, courir contre le Rouge et Or ne semble pas impossible.

Le nombre élevé de blessés a accéléré la promotion de certains joueurs en attaque ou en défense. Ils sont donc sur le terrain beaucoup plus longtemps qu'avant et sont moins frais ou carrément remplacés au sein des unités spéciales. Certains joueurs avaient des rôles clés.

Ce match sera présenté à l'antenne d'Ici Radio-Canada Télé dimanche à 13h30.

PLUS:rc