VIDEO

Applaudi partout où il est passé, le film&nbsp;<em>Gabrielle</em> arrive enfin en salle

20/09/2013 12:11 EDT | Actualisé 20/11/2013 05:12 EST

Présenté en première mondiale au Festival de Locarno en Suisse et en première nord-américaine au Festival international du film de Toronto, le film Gabrielle prendra l'affiche au Québec aujourd'hui.

Par Tanya Lapointe

Le nouveau film de Louise Archambault raconte l'histoire d'une jeune femme dans la vingtaine, atteinte du syndrome de Williams et qui cherche à s'affranchir pour vivre une vie « normale », comme sa grande soeur (interprétée par Melissa Désormeaux-Poulin).

Gabrielle, c'est aussi une belle histoire d'amour; entre les deux personnages principaux, mais aussi entre le grand public et Gabrielle Marion-Rivard, qui tient le rôle-titre.

Un prétendant dans la salle

Pendant la discussion qui a suivi la projection au Festival international du film de Toronto, un jeune homme dans la salle s'est levé pour dire qu'il était lui aussi atteint du syndrome de Williams. Dans un élan, il a demandé à Gabrielle si elle aimerait avoir un copain, ce qui a attendri toute la salle, incluant la jeune actrice.

Gabrielle Marion-Rivard l'a rencontré par la suite et elle a pris une photo avec lui. « J'ai trouvé ça vraiment sympathique qu'il y ait un gars qui avait le syndrome de Williams et qui voulait devenir mon amoureux. Mais, malheureusement, j'habite trop loin et lui aussi. », dit-elle en éclatant de rire.

S'approprier Gabrielle

Il n'y a pas que les jeunes hommes qui veulent devenir l'amoureux de Gabrielle. Il y a aussi les adultes, qui veulent adopter l'actrice après avoir vu le film. Ce fut le cas après la première mondiale à Locarno en Suisse, devant 7000 personnes.

Il est toutefois faux de croire que Gabrielle Marion-Rivard joue son propre rôle au cinéma, précise la réalisatrice Louise Archambault. « Le film s'appelle Gabrielle, parce que tous les acteurs non professionnels ont gardé leur vrai nom, mais elle a vraiment un rôle de composition. Il y a de grands défis de coordination difficiles pour toute actrice. Elle les a relevés, selon moi, haut la main. »

Le film prend l'affiche en salle vendredi, partout au Québec. Un documentaire sur le tournage du film sera diffusé le 30 septembre sur Télé-Québec, avant d'être sur Tou.Tv au début octobre.

PLUS:rcvideo