NOUVELLES

Norman Rockwell: sept illustrations de l'artiste seront mises aux enchères

19/09/2013 01:41 EDT | Actualisé 19/11/2013 05:12 EST

NEW YORK, États-Unis - Trois chefs-d'oeuvre de l'illustrateur américain Norman Rockwell dépeignant des scènes de la vie quotidienne aux États-Unis seront vendus aux enchères.

Les illustrations «Saying Grace», «The Gossips» et «Walking to Church» figurent parmi les sept dessins qui seront mis aux enchères par Sotheby's le 4 décembre. Elles avaient toutes été publiées dans le magazine new-yorkais Saturday Evening Post.

«Saying Grace», qui représente une femme et un garçon en train de réciter le bénédicité au milieu d'un restaurant bondé, pourrait rapporter entre 15 et 20 millions $ US. Sa vente pourrait ainsi fracasser le précédent record, établi à 15,4 millions $ pour «Breaking Home Ties» et vendu en 2006 par la même maison d'enchères.

Norman Rockwell avait été payé 3500 $ US à l'époque pour «Saying Grace», qui a fait la couverture du numéro du 24 novembre 1951. Un sondage mené auprès du lectorat du magazine en 1955 avait révélé qu'il s'agissait de sa couverture préférée.

L'illustration «The Gossips» était quant à elle apparu à la une du numéro du 6 mars 1948, et devrait se vendre entre 6 et 9 millions $ US. On y voit une série de têtes représentant les voisins de l'artiste en train de rapporter des ragots, et lui-même y apparaît aux côtés de son épouse Mary.

Quant à «Walking to Church», inspirée d'une peinture de Johann Vermeer, elle pourrait permettre de recueillir entre 3 et 5 millions $ US. Cette illustration a été publiée le 4 avril 1953 et représente une famille vêtue de ses plus beaux atours en chemin pour l'église.

Ces trois illustrations proviennent du musée Norman Rockwell, à Stockbridge dans le Massachusetts, où elles étaient prêtées depuis plus de vingt ans. Sa directrice, Laurie Norton Moffatt, n'a pas caché sa déception de les voir partir, espérant qu'un jour elles pourraient être à nouveau exposées puisque «c'est bien dans un musée qu'elles devraient être», a-t-elle soutenu.

Les sept illustrations sont toutes vendues par la famille de Kenneth Stuart, un directeur artistique du Saturday Evening Post ayant travaillé avec Norman Rockwell pendant 18 ans. Cette mise en vente survient par ailleurs des années après la bataille en cour que se sont livrés les trois fils de M. Stuart.

Norman Rockwell, dont la toute première illustration au Post remonte à 1916, est décédé en 1978.

PLUS:pc