NOUVELLES

Les Colts accueillent le nouveau venu Trent Richardson comme il se doit

19/09/2013 07:01 EDT | Actualisé 19/11/2013 05:12 EST

INDIANAPOLIS - Le nouveau domicile de Trent Richardson possède toutes les caractéristiques qu'il recherchait.

Les Colts d'Indianapolis s'attendent à ce que leur nouvelle acquisition devienne un véritable bourreau de travail et qu'il se développe auprès du jeune quart-arrière de la concession pour les mener en éliminatoires dans les années à venir. Il s'agit d'un important changement, lui qui s'alignait pour les Browns de Cleveland, une équipe en perpétuel processus de reconstruction.

Une journée après avoir été échangé contre un choix de première ronde au repêchage de 2014, Richardson s'est présenté dans le vestiaire de sa nouvelle équipe où ses coéquipiers l'attendaient en criant. Une horde de journalistes s'était également attroupée autour de son casier.

«C'est un autre chapitre dans ma vie, a dit Richardson. Je vais jouer au football comme je sais le faire. Je souhaite bonne chance au Browns pour le reste de la saison, mais autrement, je dois me concentrer à faire ce que j'ai à faire ici.»

Les Colts (1-1) ont cédé un important choix au repêchage pour acquérir le joueur de cinq pieds neuf pouces et 225 livres. Les Browns avaient donné trois choix au repêchage pour devancer leur tour de parole et sélectionner Richardson l'année dernière. Il ne s'est cependant jamais réellement adapté au nouveau système offensif à Cleveland.

Les Colts ont maintenant un quart-arrière, Andrew Luck, et un demi-offensif, Richardson, qui ont tous les deux été finalistes au trophée Heisman il y a mois de 24 mois.

Le directeur général des Colts, Ryan Grigson, a réussi à mettre la main sur cinq joueurs des 100 premiers sélectionnés en 2012. En plus de Luck et Richardson, les choix no. 1 et 3 au total, Indianapolis compte dans sa formation les ailiers rapprochés Coby Fleener, un choix de deuxième ronde, et Dwayne Allen ainsi que le receveur T.Y. Hilton, un choix de troisième tour.

Pour Grigson, l'offre était trop alléchante pour l'ignorer. Le chef de la direction des Browns Joe Banner et lui, qui ont travaillé ensemble à Philadelphie, ont commencé à négocier au début de la semaine et ils n'ont pas mis de temps à s'entendre. Il s'agit de la 16e transaction de Grigson depuis son arrivée en poste à Indianapolis en 2012.

«Vous voulez toujours entourer un joueur comme Andrew comme il se doit et nous avions un besoin au poste de demi offensif, a déclaré Grigson. Nous avons donc cherché et nous en avons trouvé un.»

Ils ont effectivement trouvé un excellent espoir que les Browns (0-2) ont laissé aller après qu'il n'eut disputé que 17 matchs en carrière.

Richardson a amassé des gains de 950 verges à sa saison recrue, même s'il a joué la majorité de la saison avec deux côtes fracturées. Cette année, il n'a effectué que 31 courses pour des gains de 105 verges.

PLUS:pc