NOUVELLES

Volkswagen prévoit une fin prochaine de l'assemblage de moteurs atmosphériques

18/09/2013 05:24 EDT | Actualisé 18/11/2013 05:12 EST

DÉTROIT - Volkswagen pourrait cesser d'ici trois ou quatre ans de proposer des voitures à moteurs atmosphériques conventionnels afin de n'offrir que des moteurs à turbocompression, soit à essence ou au diesel.

Un vice-président de Volkswagen AG, Mark Trahan, explique que les moteurs atmosphériques ne conviennent plus au double objectif d'offrir à la clientèle plus de puissance et une meilleure économie de carburant.

Un moteur atmosphérique n'est pas muni d'un système de suralimentation en air.

En entrevue au «Detroit News», Mark Trahan annonce donc la fin prochaine des trois moteurs atmosphériques actuels de Volkswagen au profit d'un cinq-cylindres de 2,5 litres et de deux six-cylindres turbocompressés.

Lundi, un vice-président de Ford, Joe Bakaj, déclarait lui aussi que le constructeur songeait à rayer bientôt les moteurs atmosphériques de son catalogue. La seule exception serait la technologie hybride qui allie un moteur à essence conventionnel à un moteur électrique.

Selon la firme de recherche LMC Automotive, basée près de Detroit, 2,1 millions de véhicules à turbocompression, à essence ou au diesel, ont été mis en vente en Amérique du Nord en 2012. Cette année, ce nombre devrait atteindre les 3 millions.

PLUS:pc