NOUVELLES

Évasion par hélicoptère à Saint-Jérôme: quatre personnes arrêtées

18/09/2013 02:48 EDT | Actualisé 18/11/2013 05:12 EST

MONTRÉAL - Quatre personnes ont été arrêtées par la Sûreté du Québec, mercredi matin, parce qu'elles auraient aidé Benjamin Hudon-Barbeau et Danny Provençal à s'évader par hélicoptère du centre de détention de Saint-Jérôme.

Luana Larose, âgée de 30 ans, les frères Vincent et Samuel Barbeau, âgés de 25 et 26 ans, et un quatrième suspect de 27 ans, qui n'a pas encore été identifié, ont été arrêtés. Les policiers estiment qu'ils ont participé à la planification de l'évasion.

Ils comparaîtront au palais de justice de Saint-Jérôme ce jeudi, sous des accusations d'évasion, de séquestration et d'utilisation d'une arme à feu lors de la commission d'une infraction.

Danny Provençal, notamment emprisonné pour braquage à domicile, et Benjamin Hudon-Barbeau, arrêté dans le cadre de l'opération SharQc, s'étaient évadés en plein après-midi, le dimanche 17 mars dernier.

La manière inusitée avec laquelle les deux hommes avaient réussi à s'évader avait fait grand bruit.

Le pilote de l'hélicoptère, Sébastien Foray, croyait avoir affaire à des passagers qui souhaitaient faire une banale excursion. Mathieu Steven Marchisio et Yagé Beaudoin avaient plutôt détourné l'appareil, sous la contrainte d'une arme, un revolver de calibre 38.

Le pilote avait reçu l'ordre de se poser sur le toit de l'un des édifices du centre de détention. Les deux détenus s'étaient ensuite accrochés à une corde d'alpiniste, alors que l'hélicoptère prenait la direction de l'hôtel L'Estérel, non loin de Saint-Sauveur. Une fois l'appareil au sol, les quatre suspects avaient pris la fuite, en prenant soin de couvrir d'abord la tête du pilote. M. Foray avait été traité pour un choc nerveux.

La liberté des fugitifs avait été de courte durée. Ils avaient été repérés dans un chalet à Chertsey, à une cinquantaine de kilomètres au nord du centre de détention.

PLUS:pc