NOUVELLES

Une étude suggère un recul des profits des compagnies aériennes canadiennes

18/09/2013 02:58 EDT | Actualisé 18/11/2013 05:12 EST

OTTAWA - Une nouvelle étude suggère que les transporteurs aériens canadiens font face à un recul de leurs profits ainsi que de leurs marges parce que moins de consommateurs sont enclins à dépenser pour voyager par la voie des airs.

Selon le Conference Board du Canada, l'industrie aérienne devrait engranger des profits de 290 millions $ cette année, mais les marges des transporteurs devraient être de 1,3 pour cent, comparativement à 2,5 pour cent l'an dernier.

Les tarifs des transporteurs canadiens devraient grimper de 3,6 pour cent, ce qui devrait contribuer à faire croître leurs revenus de cinq pour cent.

Toutefois, le Conference Board note que le budget des Canadiens est de plus en plus serré et que la confiance des consommateurs s'effrite, notamment en raison d'un marché du travail qui crée peu de nouveaux emplois.

Au cours du premier trimestre de l'année, les dépenses des ménages en ce qui a trait au transport aérien ont reculé pour la première fois depuis 2009.

Le trafic aérien accuse également un recul comparativement à l'an dernier, notamment parce que les consommateurs ont de moins en moins tendance à voyager à l'étranger.

Dans son étude, dévoilée mercredi, le Conference Board souligne que la situation pour les déplacements aériens en lien avec le travail était meilleure, notamment en raison de la reprise économique aux États-Unis, ce qui devrait inciter plusieurs Canadiens à voyager au sud de la frontière.

Les voyageurs en provenance de la Chine devraient contribuer à stimuler le trafic aérien, qui pourrait cependant souffrir de la grève des agents canadiens du service extérieur.

PLUS:pc