NOUVELLES

Stade olympique: beaucoup de travaux avant d'être prêt à accueillir les Jays

18/09/2013 05:27 EDT | Actualisé 18/11/2013 05:12 EST

MONTRÉAL - Avant d'accueillir les Blue Jays de Toronto et les Mets de New York pour une série de deux matchs de la Ligue des pamplemousses en mars prochain, le Stade olympique devra entreprendre d'importants travaux afin de répondre aux normes actuelles du Baseball majeur.

C'est ce qu'a confirmé à La Presse Canadienne Joe Garagiola fils, vice-président senior, normes et opérations du Baseball majeur. Garagiola et Murray Cook, conseiller principal du Baseball majeur en matière de surfaces de jeu, ont visité le Stade olympique et ont fait leurs recommandations à la Régie des installations olympiques (RIO) et evenko, branche spectacles du Canadien de Montréal et promoteur de l'événement.

«Nous avons trouvé que le Stade olympique est en bon état, mais ça ne veut pas dire que l'ampleur des travaux ne sera pas importante, a noté Garagiola. Il y a plusieurs choses à faire pour rendre le Stade prêt pour un match des Majeures. Mais ce qu'on a senti, c'est le désir de bien faire les choses (chez evenko et la RIO). J'ai hâte de travailler sur ce projet.»

En plus de refaire une santé au monticule, sorti de terre pour une première fois en 10 ans la semaine dernière, au moment de l'annonce de la venue des Jays, de nouveaux abris devront être construits, l'arrêt-balles et les filets des lignes de démarcation devront être remplacés et l'éclairage devra être refait en quelques endroits, près du marbre, notamment.

«C'est une zone critique, où l'éclairage doit y être optimal, a expliqué Garagiola, qui a également suggéré de modifier la configuration de la surface de jeu.

«L'une de nos recommandations a été de remettre les enclos des releveurs derrière la clôture du champ extérieur (comme c'était le cas dans les années 1980) et non pas dans le territoire des fausses balles. Nous trouvons que l'espace est trop restreint pour y mettre les enclos. Ça ne serait pas la meilleure solution. De façon générale, si vous pouvez éviter d'avoir les enclos dans la surface de jeu, c'est l'idéal. Nous n'avons que quelques stades où c'est encore le cas. C'est plus sécuritaire. Le monticule se veut tout un obstacle pour les joueurs qui tentent de capter des balles fausses.»

Il croit aussi que les zones d'entraînement au bâton devraient être transférées derrière la clôture du champ extérieur. «De cette façon, l'équipe qui ne veut pas tenir un entraînement au bâton complet sur la surface de jeu aura accès plus facilement aux installations.»

Mais l'élément-clé de ces deux matchs demeure la surface de jeu. La Régie des installations olympiques (RIO) ne dispose plus de celle utilisée autrefois par les Expos. Le groupe evenko, promoteur de l'événement en compagnie des Blue Jays, a donc fait appel à l'Impact de Montréal, de la Major League Soccer. L'Impact s'est procuré une surface faite sur mesure par la compagnie québécoise Advantage Sports pour ses rencontres disputées au Stade olympique. Modulable, elle sera louée à evenko afin de combler une partie du terrain. La RIO se procurera les pièces manquantes.

«Une fois que tous les travaux seront lancés, nous retournerons à Montréal pour s'assurer du bon fonctionnement des choses et vérifier que toutes les zones à risque sont couvertes de coussins protecteurs», a ajouté Garagiola.

Impossible de connaître le coût de toutes ces modifications: ni evenko, ni la RIO n'a voulu préciser le montant total, pas plus qu'il n'a été possible de savoir la part des déboursés qui revient à la RIO. Garagiola et Cook pourront toutefois être consultés tout au long du projet.

«Nous avons fait nos recommandations et nous les aiderons à mener à terme ce projet. Murray est une source intarissable de contacts et je suis certain que les gens d'evenko et des Blue Jays n'en manquent pas non plus. Je sais que Murray s'est rendu disponible pour leur donner un coup de main,» selon M. Garagiola.

Les ventes vont bien

Par ailleurs, evenko a confirmé mercredi que la vente de billets va bon train pour les deux matchs. Sans vouloir donner de chiffres précis, une porte-parole a déclaré que plus de la moitié des billets ont trouvé preneurs depuis l'ouverture des guichets, samedi dernier. Le Stade olympique, en configuration baseball, peut accueillir quelque 56 000 spectateurs.

PLUS:pc