NOUVELLES

Le BST réclame l'examen des passages à niveau entre Québec et Windsor

18/09/2013 08:49 EDT | Actualisé 18/11/2013 05:12 EST

Le Bureau de la sécurité des transports du Canada (BST) croit qu'il faut examiner la sécurité de tous les passages à niveau du couloir Québec-Windsor où des trains de voyageurs circulent.

La collision entre un autobus d'OC Transpo et un train de Via Rail, qui a fait au moins six morts et une trentaine de blessés à Ottawa mercredi, a remis à l'avant-plan cette préoccupation, déjà sur la « liste de surveillance » du BST, a rappelé l'organisme.

Entre 2003 et 2012, 2162 accidents se sont produits à des passages à niveau sur des chemins de fer sous juridiction fédérale. Ces accidents ont fait 266 morts et 346 blessés graves. Plus de 70 de ces accidents se sont produits dans le couloir Québec-Windsor, le plus achalandé du pays.

« Il faut faire une étude. Il faut examiner tous les passages à niveau où il y a des trains de voyageurs de Via qui passent entre Québec et Windsor pour vérifier si la signalisation est adéquate », expose Nathalie Lepage, enquêteuse au BST, en entrevue à l'émission 24/60.

Le BST a déjà soumis une recommandation à Transports Canada à ce sujet par le passé.

Dans le cas précis de la collision de mercredi à Ottawa, la cause de l'accident est encore inconnue, mais des passagers qui étaient à bord de l'autobus ont rapporté avoir vu le danger d'un impact avant le chauffeur et avoir crié pour l'avertir. Il aurait toutefois freiné trop tard. Le chauffeur ainsi que cinq passagers ont perdu la vie dans l'accident.

Une douzaine d'enquêteurs du BST sont sur le terrain à la station Fallowfield. Ils analyseront notamment la vitesse et les systèmes de freinage des véhicules, mais également le système du passage à niveau : les barrières, les cloches et les feux de signalisation. « Il faut aussi examiner la conception du passage à niveau, les lignes de visibilité, la route », dit Nathalie Lepage.

L'enquête pourrait durer un an. Le BST pourra toutefois émettre des recommandations pendant l'enquête s'il le juge nécessaire.

PLUS:rc