POLITIQUE

L'ancien plus haut gradé de l'Armée de terre rejoint Justin Trudeau

18/09/2013 06:21 EDT | Actualisé 18/11/2013 05:12 EST
PC

OTTAWA - L'ancien plus haut gradé de l'Armée de terre, Andrew Leslie, est la plus récente recrue à joindre les rangs des libéraux fédéraux.

M. Leslie a accepté de coprésider un conseil consultatif sur les affaires internationales pour le chef libéral. Il n'exclut pas d'être candidat pour ce parti aux élections générales de 2015.

Après 35 ans de service dans l'armée, M. Leslie a déclaré que la décision de se joindre aux libéraux s'est prise subitement, il y a quelques semaines, après les premières fuites d'information sur le projet de charte des valeurs québécoises, qui empêcherait aux employés de l'État de porter tout symbole religieux ostentatoire.

L'ancien chef d'état-major de l'Armée de terre a soutenu que le seul chef politique national à avoir publiquement exprimé une opinion en accord avec la sienne a été Justin Trudeau, qui s'est clairement prononcé contre le projet du ministre Bernard Drainville. M. Leslie affirme quant à lui que le projet de charte est «conflictuel et discriminatoire».

Bien que M. Leslie se soit gardé de toute partisanerie jusqu'à maintenant, sa famille a toujours été libérale. Ses deux grands-pères ont été ministres de la Défense pour des gouvernements libéraux.

La nomination de M. Leslie survient au lendemain de celle de Chrystia Freeland à titre de coprésidente d'un conseil consultatif sur l'économie. L'ancienne journaliste et écrivaine de renommée internationale sera candidate à l'élection partielle de Toronto Centre.

D'autres gros noms — à prime abord qui n'ont pas été associés aux Parti libéral par le passé — devraient se joindre à l'équipe de M. Trudeau, en diverses qualités.

Dans les coulisses, des employés de M. Trudeau se sont activement affairés à recruter des candidats, dans l'espoir d'ajouter du sang neuf à la formation et de démontrer l'habileté du jeune chef à attirer des nouveaux venus, provenant de l'extérieur de la base militante.

Ils espèrent aussi compenser pour le manque d'expérience de M. Trudeau en l'entourant de gens qui possèdent une expertise dans les domaines considérés comme ses faiblesses, comme l'économie et les affaires internationales.

«Nous allons continuer d'accueillir des personnes extraordinaires dans l'équipe libérale», a dit M. Trudeau mercredi, après l'annonce de la nomination de M. Leslie.

INOLTRE SU HUFFPOST

Justin Trudeau au fil des années