NOUVELLES

Les Earthquakes portent un dur coup à l'Impact en l'emportant 3-0

18/09/2013 12:04 EDT | Actualisé 18/11/2013 05:12 EST
AP

SANTA CLARA, États-Unis - Chris Wondolowski a fait mouche en première demie à la suite d'une longue remise en touche dans la surface de réparation et les Earthquakes de San Jose ont ajouté deux buts en deuxième moitié de rencontre, en route vers une victoire de 3-0 contre l'Impact de Montréal, mardi, dans un match de la Ligue des Champions de la CONCACAF.

Wondolowski, meilleur marqueur dans la MLS en 2012, a ouvert la marque à la 21e minute de jeu, alors que Marvin Chavez et Shea Salinas ont fait mal à l'Impact en trouvant le fond du filet à la 57e et 84e minute, respectivement.

L'Impact aura maintenant besoin d'un miracle afin de terminer au premier rang de son groupe et d'accéder aux quarts de finale de la Ligue des Champions de la CONCACAF. Le CD Heredia occupe le premier rang du groupe 5 grâce à deux victoires à domicile de 1-0. On retrouve ensuite les Earthquakes avec une fiche de 1-2 et un avantage de plus-1 au différentiel de buts. L'Impact a aussi une fiche de 1-2, mais a un différentiel de moins-3.

L'Impact disputera son dernier match de la phase de groupes mardi prochain au stade Saputo contre le CD Heredia. Les Earthquakes accueilleront ensuite la formation guatémaltèque le 23 octobre dans le cadre du dernier match du groupe 5.

Les Earthquakes ont ouvert la marque quand Dan Gargan a lancé le ballon dans la surface et Steven Lenhart, posté au premier poteau, l'a dévié de la tête un peu plus au centre. Le ballon a abouti dans les jambes de Wondolowski, qui l'a redirigé dans le fond du but à la 21e minute de jeu. Le gardien de l'Impact Evan Bush n'a rien pu faire sur la séquence.

Les deux équipes s'étaient échangées quelques occasions en début de rencontre et l'Impact a commencé à augmenter la pression après la réussite de Wondolowski. Daniele Paponi a bousillé la plus belle occasion à la 38e minute à la suite d'une descente à trois contre deux en compagnie d'Andrés Romero et Andrew Wenger. Sa frappe a toutefois raté la cible. Wenger a également gaspillé une belle occasion dans les arrêts de jeu, mais il a été incapable de dévier le relais de Davy Arnaud vers le filet.

L'Impact a tenté de créer l'égalité en deuxième demie, mais la défensive des Earthquakes a été beaucoup plus étanche, limitant l'Impact à six tirs, dont un seul cadré.

Chavez a rapidement mis la troupe de Marco Schällibaum en difficulté en marquant à la 57e minute. Patrice Bernier a tenté de dégager le ballon de sa surface de réparation, mais Chavez a intercepté sa remise. Il a ensuite décoché un boulet de canon dans le haut du filet.

Schällibaum a tenté de brasser un peu les choses en envoyant l'attaquant étoile Marco Di Vaio et le milieu de terrain Felipe dans la mêlée, mais les Earthquakes ont étouffé les espoirs de remontée de l'Impact en ajoutant un troisième filet à la 84e minute de jeu. Cette fois, c'est Felipe qui a cafouillé en tentant d'orchestrer une relance et Salinas a contourné le défenseur de l'Impact Jeb Brovsky avant de battre Bush d'un tir bas.

Le gardien des Earthquakes David Bingham a effectué deux arrêts au cours de la rencontre.